Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Airbus : entre 4.000 et 9.000 salariés ont manifesté contre la suppression de 3.400 postes à Toulouse

- Mis à jour le -
Par , , , France Bleu Occitanie, France Bleu

Entre 4.000 et 9.000 salariés d'Airbus ont défilé à Toulouse contre le plan de restructuration ce mercredi. Les syndicats parlent "d'un grand succès" et espèrent mettre la pression à la direction pour éviter les licenciements secs.

Les salariés d'Airbus défilent le long d'une piste d’atterrissage ce mercredi matin.
Les salariés d'Airbus défilent le long d'une piste d’atterrissage ce mercredi matin. © Radio France - Clémence Fulleda

C'est une mobilisation historique qui s'est déroulée ce mercredi 8 juillet chez Airbus ce mercredi. Les syndicats FO, CFE-CGC et CFTC appelaient les salariés d'Airbus à se mobiliser dès 10h30 pour lutter contre la suppression de 3.400 emplois prévue par le plan de restructuration lié à la crise du coronavirus. 

Le cortège, composé de 4.000 personnes selon la préfecture, entre 7.000 et 9.000 selon les syndicats, est parti un peu avant 11h du bâtiment M67 d'Airbus à Saint-Martin-du-Touch, direction le bâtiment B80 où siège tous les dirigeants du groupe. Le cortège a marché le long des pistes aériennes, sans perturber le trafic aérien selon l'aéroport. Revivez le direct de France Bleu Occitanie sur cette matinée. 

L'essentiel 

  • Entre 4.000 et 9.000 salariés d'Airbus mais aussi d'ATR défilaient, ce mercredi matin le long des pistes d’atterrissage, pique-nique à la main distribué par les syndicats. Pas de slogans criés, peu de musique, une simple banderole en début de cortège proclamant "Non aux licenciements"; le défilé était très "sage"
  • La direction, et notamment le DRH Thierry Baril, a reçu les syndicats à midi pendant quasiment une heure alors que les négociations ont démarré lundi et vont durer quatre mois concernant le plan de restructuration. 3.400 postes doivent être supprimés à Toulouse, 5.000 au total en France.

Suivez notre direct en tweets

13h : les chiffres de la mobilisation diffèrent selon la préfecture et selon les syndicats

12h30 : Après deux heures dans le silence, les salariés quittent le site où ils ont débrayé ensemble pendant deux heures. Une démonstration de force et d'unité envoyée aux patrons de l'avionneur alors que les négociations ont débuté lundi.  

12h15 : Le syndicat FO a prononcé un discours devant les salariés. Il parle d'un plan "inacceptable", "particulièrement excessif". Le syndicat qui parle aussi des "sous-traitants" pour qui la crise est sans doute encore plus dure à vivre. 

12 heures : une marée humaine silencieuse, des milliers de salariés ont défilé en silence le long des pistes selon notre reporter sur place. La direction reçoit les syndicats en ce moment.

11h20 : ils sont déjà plusieurs milliers à défiler sur le bord des pistes d’atterrissage. 

11h : les salariés d'Airbus commencent à se rassembler dans l'enceinte de l'entreprise à Saint-Martin-du-Touch.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess