Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Un an des gilets jaunes en Occitanie: la manifestation de Toulouse tuée dans l’œuf, 23 gardes à vue

-
Par , France Bleu Occitanie

A Toulouse, la manifestation a été très vite stoppée par les gaz lacrymogène des forces de l'ordre. Bilan : 6 blessés légers, 23 personnes ont été placées en garde à vue. Ce dimanche, les gilets jaunes ont été dispersés par les forces de l'ordre dans les rues du centre ville.

La manifestation des gilets jaunes à  Toulouse stoppée par les tirs de lacrymogène sur les boulevards dix minutes après son départ
La manifestation des gilets jaunes à Toulouse stoppée par les tirs de lacrymogène sur les boulevards dix minutes après son départ © Radio France - Olivier Lebrun

Un an après leur première journée de mobilisation du 17 Novembre 2018 qui avait rassemblé 282 000 manifestants sur les ronds-points, 200 appels à manifester ont été lancés un peu partout en France. En Occitanie, fiable mobilisation sur les rond-points et une manifestation qui a tourné court à Toulouse, noyée dans les lacrymogènes dix minutes après le départ du défilé.

Ce dimanche , une centaine de gilets jaunes rassemblés en début d'après midi sur l'esplanade du métro Jean Jaurès ont été très vite dispersés par les forces de l'ordre. Des petits groupes ont été poursuivis par des unités de la BAC dans les rues du centre ville, avec quelques tirs de grenades lacrymogènes.

Toulouse, des manifestants très vite repoussés par les forces de l'ordre

À Toulouse samedi , la manifestation partie à 14 heures du métro Jean Jaurès a été très vite stoppée sur les boulevards par les tirs de gaz lacrymogène des forces de l’ordre. Le cortège de 2 000 manifestants pourtant pacifiques s’est heurté au bout de dix minutes au barrage de CRS. 

Les gilets jaunes amers et dépités après cette manifestation écourtée

Les premiers gaz lacrymogène ont été tirés boulevard de Strasbourg. Les manifestants ont été très vite repoussés jusqu’aux allées Jean Jaurès. La course poursuite entre unités mobile de la police et des groupes isolés de gilets jaunes s'est poursuivie jusqu’en début de soirée. 

Selon le dernier bilan de la Préfecture ce Dimanche matin , 23 personnes ont été interpellées et placées en garde à vue pour  jets de projectiles, port d’arme par destination (marteau), rébellion, outrage, port illégal d’insigne de presse et dissimulation de visage . On dénombre 1 blessé léger parmi les manifestants et 5 blessés légers parmi les forces de l’ordre .

Il y a eu des feux de poubelle, des caméras vidéos et des abris bus dégradés. La station de métro Capitole est restée fermée  une partie de l’après-midi.

Céline, gilet jaune de la première heure à Montauban "un sentiment d'amertume"

Céline, Gilet jaune de la première heure sur le rond-point d'Aussonne à Montauban
Céline, Gilet jaune de la première heure sur le rond-point d'Aussonne à Montauban © Radio France - Olivier Lebrun

Tentative d'occupation du péage de Toulouse Nord

Ce Samedi matin, quelques dizaines de gilets jaunes ont tenté d’occuper le péage de Toulouse-Nord sur l’A62.  Ils ont été délogés assez rapidement par l’intervention des gendarmes.

Les Gilets jaunes se sont rapatriés sur le rond-point de Sesquière, occupé sans discontinuer depuis un an.

Les Gilets jaunes se sont retrouvés ce samedi matin sur plusieurs lieux de rendez-vous : à Eurocentre au nord de Toulouse , au rond-point de Muret, au  rond-point de la Socamil, sur le parking d’Auchan à Balma, ou à Montgiscard. Les manifestants qui se comptaient souvent sur les doigts de la main ont préféré rejoindre le rond-point historique de Sesquière pour se préparer à la manifestation de l’après-midi à Toulouse.

"Rien n'a changé depuis un an" - les gilets jaunes au rond-point de Sesquière au nord de Toulouse

Tarn

Une centaine de Gilets jaunes se sont rassemblés ce samedi matin au rond-point de l'Arquipeyre à Albi, devant la jardinerie tarnaise. 

Les Gilets Jaunes à l'entrée d'Albi
Les Gilets Jaunes à l'entrée d'Albi - Gilets Jaunes du Tarn

Les Gilets jaunes entendent rester tout la journée sur ce rond-point d’Albi. D’autre rassemblements ont lieu à Castres et à Graulhet.

Gers

Plusieurs dizaines de manifestants se sont rassemblés samedi matin sur le rond-point des Justes à l’entrée de Auch.  D’autres rassemblements sont signalés à Gimont et à Barcelonne-du-Gers.

Ariège

Les gilets jaunes se sont rassemblés à la sortie de Foix, à Lavelanet, et surtout à Pamiers, ils étaient une centaine ce samedi matin sur le rond-point de Gabrielat. Ils ont installé un barrage filtrant pour distribuer des tracts aux automobilistes qui les saluent par des coups de klaxon.

Les Gilets jaunes sur le rond-point de Gabrielat à Pamiers
Les Gilets jaunes sur le rond-point de Gabrielat à Pamiers - @Gilets jaunes Ariège
Choix de la station

À venir dansDanssecondess