Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Discothèques fermées : "Ils attendent que l'on se pende dans nos établissements ?"

Elles sont les grandes oubliées du déconfinement. Aucune date de réouverture n'a été annoncée pour les discothèques. Un nouveau coup de massue pour Jean-Baptiste Jautée, le propriétaire du 32, sur le port de Caen.

Jean-Baptiste Jautée n'attend qu'une chose : rouvrir sa discothèque.
Jean-Baptiste Jautée n'attend qu'une chose : rouvrir sa discothèque. © Radio France - Boris Hallier

Ces dernières semaines, Jean-Baptiste Jautée commençaient à retrouver le moral en se disant que les discothèques rouvriraient sans doute bientôt. Mais les annonces d'Emmanuel Macron sur le déconfinement en quatre étapes à partir du 3 mai ont douché tous ces espoirs. 

Aucune date de réouverture n'est effectivement annoncée pour les discothèques. "Cela fait 14 mois que l'on est fermé et que l'on est dans l'incertitude. Il nous faut des perspectives", déplore le gérant, qui a racheté cette boîte de nuit sur le port de Caen en janvier 2020, quelques mois avant le premier confinement. "Ils attendent quoi, que l'on se pende dans nos établissements ? S'ils rouvrent tout le monde et que l'on reste fermé, on va péter un plomb". 

Pass et protocole sanitaire

Pour Jean-Baptiste Jautée, c'est une question d'équité. "Les discothèques ont des systèmes de ventilation qui permettent de renouveler l'air toutes les huit minutes. Les bars et les restaurants n'en ont pas forcément. On veut juste les mêmes droits". 

Il ne comprend pas non plus pourquoi à partir du 30 juin les rassemblements de plus de 1.000 personnes avec pass sanitaire seront autorisés mais pas les sorties en boîte de nuit. "S'il faut un pass sanitaire pour accéder à mon établissement ou un protocole sanitaire particulier, pas de problème, on l'appliquera", assure celui qui a toujours rêvé d'ouvrir une discothèque. 

C'est donc un nouveau coup dur pour le propriétaire du 32, qui en plus de cette mauvaise nouvelle, doit remettre en ordre son établissement, touché par un dégât des eaux en octobre dernier. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess