Économie – Social

Dix ans après la mort de l'Abbé Pierre, la communauté Emmaüs de Dordogne toujours mobilisée

Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord samedi 21 janvier 2017 à 16:23

Les responsables de la communauté Emmaüs de Dordogne sous le regard de l'Abbé Pierre
Les responsables de la communauté Emmaüs de Dordogne sous le regard de l'Abbé Pierre © Radio France - Antoine Balandra

L'abbé Pierre s'éteignait il y a de cela 10 ans déjà. C'était le 22 janvier 2007. En Dordogne, la communauté Emmaüs de Coulounieix Chamiers, comme les 116 autres du territoire se bat chaque jour pour aider les plus démunis. Une grande vente aura lieu ce dimanche

C'était il y a 10 ans exactement. L'abbé Pierre s'éteignait à l'âge de 94 ans. Le fondateur d'Emmaüs avait marqué pour toujours les Français avec son appel pendant l'hiver 54.

Appel à "l'insurrection de la bonté", alors quels températures chutaient. Il était insupportable pour lui que des hommes et des femmes dorment dehors par ce froid. L'abbé Pierre avait fondé quelques années auparavant les communautés Emmaüs pour venir en aide aux plus démunis.

Il y en a aujourd'hui 117 en France. Et une en Dordogne à Coulounieix Chamiers. Elle organise une grande vente exceptionnelle ce dimanche de 10h à 17h. Vous y trouverez bien sûr des meubles, de l'équipement rénové, des jouets. Mais aussi l'équivalent de 130 mille euros d'articles neufs.

Gérard dans l'atelier où Emmaüs reçoit les dons - Radio France
Gérard dans l'atelier où Emmaüs reçoit les dons © Radio France - Antoine Balandra

Tout cela préparé par la vingtaine de compagnons d'Emmaüs qui travaillent à Coulounieix. Souvent des histoires de vie compliquées. C'est le cas pour Gérard, 58 ans. Il est compagnon d'Emmaüs depuis 13 ans. Il est passé par plusieurs communautés notamment en Isère. Et Emmaüs lui a quasiment sauvé la vie:

Gérard est compagnon d'Emmaüs depuis près de 13 ans

La communauté Emmaüs de Coulounieix est par ailleurs en train de s'agrandir et de se moderniser... Elle rachète en ce moment une maison voisine de ses locaux pour loger décemment 5 compagnons d'Emmaüs.

Dix choses que vous ignorez peut-être sur l'abbé Pierre