Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dix mois après GM&S, des inquiétudes sur un nouveau sous traitant automobile dans l'Indre

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry, France Bleu

L'entreprise AR Industries basée à Diors dans l'Indre fait face à une situation financière extrêmement périlleuse. Le passif s'élève à 9 millions d'euros.

Les salariés de F2R au moment de la reprise pour devenir AR Industries
Les salariés de F2R au moment de la reprise pour devenir AR Industries © Radio France - Carl Dechâtre

Un nouveau drame à l'image de celui de GMS  serait il en train de se préparer dans l'Indre à Diors ? 

Le maire de Châteauroux le prend en tous les cas très au sérieux. Gil Avérous vient d'envoyer une lettre au ministre de l'Economie et des Finances. Il y sollicite un rendez vous en urgence auprès de Bruno Lemaire pour l'alerter sur la situation de l'entreprise AR Industries, ex F2 R. Le fabricant de jantes a été repris en 2015 par l'ex-PDG de Valéo Thierry Morin et doit faire face aujourd'hui  à une dette de 9 millions d'euros dont 2,6 millions de retards URSSAF. Gil Avérous est "très inquiet quand à la capacité de payer les salaires de janvier" il rappelle que "le comité interministériel de restructuration industrielle a été saisi, notamment afin de convaincre Renault et PSA d'augmenter leurs commandes de roues auprès de l'entreprise berrichonne, plutôt que de les commander à des fabricants étrangers. Il semblerait que Renault conditionne ses efforts à la participation de PSA. " 

390 salariés travaillent à Diors pour le fabricant de jantes sans compter les personnels intérimaires qui se réduisent déjà comme peau de chagrin depuis quelques mois.  AR Industries produit moins de 100 000 roues par mois alors qu'elle devrait en fabriquer 125 000 pour être à l'équilibre.  La CFDT appelle les constructeurs automobiles à leur passer commandes au lieu de faire travailler des entreprises à l'étranger. Les donneurs d'ordre tels que Renault et PSA s'y étaient pourtant engagés devant le tribunal de commerce lors de la reprise du site en 2015.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess