Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dix projets pour lutter contre le Covid-19 soutenus financièrement par la région Centre-Val de Loire

-
Par , France Bleu Touraine

Dix projets d'entreprises du Centre-Val de Loire ont reçu de l'argent de la Région, mais aussi de l'Etat et de Bpifrance, dans le cadre d'un appel à projets lancé dès avril dernier. Tous ont pour but de mieux lutter contre l'épidémie de Covid-19. Plus d'un million d'euros ont été engagés.

Ce robot peut désinfecter des espaces, comme des aéroports ou des couloirs d'hôpitaux
Ce robot peut désinfecter des espaces, comme des aéroports ou des couloirs d'hôpitaux © Radio France - Annabelle Wanecque

La Région a mis près de 900 000 euros sur la table pour financer dix projets d’entreprises du Centre-Val de Loire. Ces dix innovations rentraient dans le cadre de son appel à projets lancé en avril dernier, intitulé Sop Covid 19, et qui visait justement à inventer de nouveaux outils pour lutter contre l’épidémie

Ce mardi matin, le président de la Région, mais aussi la préfète d’Indre-et-Loire et le directeur régional de la Banque publique d’investissement Bpifrance qui ont eux aussi mis au pot, se sont rendus dans l’entreprise Engineering Data à Fondettes pour faire un point sur le résultat de cet appel à projets. 

Le patron d’Engineering Data, Noel Boumediene, n’est pas peu fier de son nouveau robot, un grand cube blanc d’où sortent des nuages de produit désinfectant. "Imaginez un aéroport, dans un espace d'embarquement, il y a eu beaucoup de personnes. Ce robot va pouvoir désinfecter l'environnement la salle, de A à Z". 

La crise sanitaire a poussé à aller vite

Créer ce robot lui a coûté 750 000 euros mais l’appel à projets lui a rapporté 320 000 euros. Un coup de pouce qui a bien accéléré les choses, il le reconnaît. Et c’était le but, rappelle la préfète d’Indre-et-Loire, Marie Lajus. "Notre travail, ça va être de favoriser l'identification de tous ces porteurs de projets qui peuvent avoir besoin de moyens, de leur faciliter la vie, que ce ne soit pas compliqué pour eux de remplir des dossiers administratifs et qu'on puisse leur répondre le plus vite possible". 

C’est bien sûr la crise sanitaire qui a poussé à aller vite se souvient le président de la région, François Bonneau. "On va toujours le plus vite possible, et là on est allés encore plus vite en lançant l'appel à projets au mois d'avril, la crise c'est mars". 

Dix projets en partie financés pour plus d'un million d'euros

Au total, dix projets ont été en partie financés dans toute la région Centre-Val de Loire pour un montant de plus d’un million d’euros. Tous avaient un intérêt dans la lutte contre le Covid-19. Dans le détail, sur le million d’euros dévolu à cet appel à projets, près de 900 00 euros ont été apportés par la région, 110 000 euros par l’Etat et 73 000 euros par Bpifrance.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess