Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : La saison 2018-2019 du FCSM

DNCG : le FC Sochaux-Montbéliard encore en sursis

vendredi 23 novembre 2018 à 17:17 Par Hervé Blanchard, France Bleu Belfort-Montbéliard

Sans surprise, la DNCG a ordonné au FC Sochaux-Montbéliard de revoir sa copie pour combler un déficit estimé entre 4 et 6 millions d'euros. S'il n'y parvient pas d'ici mai prochain, la menace d'une rétrogradation administrative deviendra réalité.

Wing-Sang Li ne perd pas son sourire malgré les difficultés financières que traverse son club
Wing-Sang Li ne perd pas son sourire malgré les difficultés financières que traverse son club © Radio France - Hervé Blanchard

Sochaux, France

Sans surprise, le FC Sochaux Montbéliard va devoir une fois de plus se serrer la ceinture pour boucler son budget. La DNCG (Direction nationale de contrôle et de gestion), le gendarme financier du football français, a ordonné au FCSM, lors de son examen de passage (jeudi 22 novembre 2018), d'encadrer sa masse salariale, l'interdiction de recrutement à titre onéreux, le tout assorti d'une menace de rétrogradation administrative en fin de saison. Il s'agit des mêmes mises en demeure que la saison passée à la même époque. 

L'actionnaire chinois a donc jusqu'en mai pour combler le déficit estimé entre 4 et 6 millions d'euros. Le PDG de Tech Pro envisagerait  de porter un nouvel effort financier qui pourrait être "de 2 à 4 millions d'euros" selon le patron sochalien qui a lâché ces chiffres à France Bleu Belfort-Montbéliard en marge du match de coupe de France à Haguenau. Le montant peut varier selon les retombées du transfert de Cédric Bakambu en Chine.  Pour combler ce déficit et rentrer dans les clous de la DNCG, l'actionnaire du FCSM n'exclut pas non plus la vente de joueurs dès le mercato hivernal en janvier (Jeando Fuchs tout fraîchement capé avec le Cameroun semble en pole position). Autre possibilité, que Baskonia prenne le contrôle du club pour y investir durablement. Le gestionnaire espagnol n'a jamais caché son intention de racheter le club mais Wing-Sang Li ne semble pas être aussi pressé à le céder selon les dires de Wing-Sang Li fin septembre lors de la photo officielle du club et à en croire les propos de Tony Liu à FBBM en septembre dernier.

Supporters et anciens joueurs désabusés, élus remontés

Le FCSM est donc une fois de plus en sursis jusqu'en mai prochain. Ces mises en demeure de la DNCG n'ont rien de surprenant malheureusement. On pouvait s'y attendre, cela prouve pour l'heure que la gestion du groupe Baskonia n'a pas eu les effets escomptés sur les finances du club, et que l'avenir du FC Sochaux-Montbéliard reste plus que jamais incertain. Ce qui a pour but d'exacerber encore plus les supporteurs sochaliens et d'alerter même certains anciens joueurs comme Sylvain Monsoreau

Certains élus nord francs-comtois ont également réagi à la rétrogradation à titre conservatoire du FCSM. Cédric Perrin, le sénateur Les Républicains du Territoire de Belfort, déjà sensibilisé à la cause depuis plusieurs mois, y va très fort en déclarant que "Monsieur Li tue le club"

Même son de cloche pour Ian Boucard, député LR de la 1ère circonscription du Territoire de Belfort, qui par le biais d'un communiqué "exhorte Wing Sang Li et Baskonia à s'entendre très rapidement autour d'une solution qui permettrait au FCSM de lever cette rétrogadation à titre conservatoire et ainsi sauver le club. Leurs conflits personnels ne doivent pas porter préjudice à cette institution du Nord Franche-Comté".

En attendant, sur le terrain, Sochaux accueille Auxerre ce vendredi 23 novembre à 20h au stade Bonal dans le cadre de la 15ème journée de Ligue 2. 

Les Ultras de la Tribune Nord Sochaux appellent eux à un nouveau rassemblement de soutien aux moins de 19 ans du FCSM ce dimanche 25 novembre qui reçoivent Troyes à 14H30 au stade René Blum de Montbéliard. Seule condition : apporter un maillot jaune de Sochaux d’avant 2014. D’avant l’ère Ledus-Baskonia qu’ils combattent encore plus aujourd'hui.