Économie – Social

DONNEZ VOTRE AVIS | Hausse des impôts locaux : un mal pour un bien ?

Par Stéphane Parry et Jacky Page, France Bleu Bourgogne vendredi 16 octobre 2015 à 16:37

Entre 2014 et 2015, la taxe d'habitation a augmenté en moyenne de  1,3 %
Entre 2014 et 2015, la taxe d'habitation a augmenté en moyenne de 1,3 % © Maxppp

C'est de saison : les feuilles d'impôts tombent chez les particuliers. Après six années d'augmentation (2009-2014), les Impôts locaux et les impôts fonciers pour les propriétaires subissent un léger tassement. Mais la baisse des dotations de l'Etat pourrait relancer à la hausse les impôts locaux.

Les collectivités locales croulent sous les charges et l'Etat, qui fait une fixation sur la baisse de l'impôt sur le revenus des ménages les plus modestes, réduit dans le même temps ses dotations aux collectivités locales, tout en leur transférant des charges très couteuses.  Le département de la Côte d'or par exemple, doit assumer de lourdes charges sociales, le RSA, revenu de solidarité active, pèse de plus en plus lourd dans son budget, et il a en 6 ans, de 2009 à 2014, augmenté de plus de 30% sa pression fiscale sur la taxe foncière. Dans le même temps, la Ville de Dijon a augmenté de 21% sa part sur cette même taxe.

Une pause fiscale en 2015

Cette année 2015 marque une pause puisque le département a voté un taux inchangé et la ville de Dijon a à peine augmenté le sien. La palme de la hausse de taxe foncière revient à Remilly en Montagne avec plus de 65% depuis 2009, mais il est vrai qu'on était parti de très bas.Dans le maquis des taxes locales, certaines communes étonnent comme Chatillon sur Seine où taxe foncière n'a progressé que de 8% du seul fait de la part départementale. mais on voit mal comment à l'avenir les collectivités locales pourront résister sinon à l'envie, du moins au besoin de rehausser leurs taux. Ville et département cumulés, au classement des taux les plus élevés, parmi les 50 plus grandes villes de France, Dijon occupe la 9ème place pour la taxe foncière.

Entre 2009 et 2014, la taxe foncière a augmenté a Dijon de 19,3 % - Aucun(e)
Entre 2009 et 2014, la taxe foncière a augmenté a Dijon de 19,3 % - IDE

L'UNPI, l'Union nationale de la propriété immobilière, réclame un blocage des taux à l'avenir. Jean Perrin, son président national, mais aussi en Côte d'or, dénonce un cercle vicieux qu'il faut savoir briser.

"Les maires augmentent la taxe foncière pour compenser le manque à gagner"

Hausse des impôts locaux : un mal pour un bien ? C'est la question du jour. Témoignez sur Facebook et Twitter et ce lundi entre 7 heures et 9 heures au 0380421515

A 7h54, l'invité France Bleu Bourgogne est Michel Lenoir, maire de St-Julien et vice-président de l'association des maires ruraux de Côte d'Or