Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Donnez votre avis | Les fonctionnaires sont-ils mal-payés ?

lundi 25 janvier 2016 à 17:35 Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne

C'est la première grève de l'année dans la fonction publique. Ce mardi 26 janvier, cinq syndicats appellent à une journée d'action pour la défense des salaires. Des perturbations sont à prévoir dans l'éducation nationale mais aussi dans les hôpitaux publics.

Les salles de classes risquent de rester vides ce mardi 26 janvier
Les salles de classes risquent de rester vides ce mardi 26 janvier © Maxppp

Dijon

"Voilà six ans que le point d'indice est gelé dans la fonction publique ! Ce n'est plus supportable" préviennent les cinq syndicats (CGT, FO, FSU, Solidaires et le SNALC) qui appellent les fonctionnaires à faire grève ce mardi 26 janvier à l'occasion d'une journée d'action pour la défense des salaires. La dernière augmentation du point d'indice date du 1 er juillet 2010. "Depuis, l'inflation a augmenté, et le pouvoir d'achat des fonctionnaires a baissé de 10 %" déplore Force Ouvrière. Dans l'absolu, ce sont donc 5,6 millions de fonctionnaires qui sont susceptibles de manifester.

1300 euros pour un professeur des collèges

Si on prend l'exemple d'un professeur des collèges recruté à Bac + 5, il commence sa carrière en percevant un salaire net de 1300 euros soit un peu plus que le SMIC. Ensuite par le jeu des échelons  et de l'ancienneté, l'enseignant peut espérer finir sa carrière autour de 3000 euros à condition d'avoir été régulièrement noté. Ce qui n'est pas le cas de tous les enseignants. "Il existe des disparités entre les territoires", note le SNES, "un enseignants de Côte-d'Or sera noté plus souvent qu'un professeur de la Nièvre". > Il existe des disparités selon les territoires (SNES)

Parmi les autres revendications, il y a aussi la réforme des collèges. Ce sera la quatrième grève contre cette réforme, prévue pour la rentrée 2016, après celles du 19 mai, 11 juin et 17 septembre 2015. Est contestée notamment la part d'autonomie donnée aux collèges et la suppression d'une partie des classes bilangues (deux langues dès la 6ème).

Les fonctionnaires sont-ils mal-payés ?_ témoignez sur Facebook et Twitter et ce mardi à partir de 7 heures au *_03 80 42 15 15

*** A 7h54, l'invitée France Bleu Bourgogne est Laura Mommessin, secrétaire du SNES en Bourgogne