Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Donnez votre avis sur le port de Brétignolles-sur-Mer

lundi 6 août 2018 à 3:05 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan

C'est un vieux serpent de mer : le port à Brétignolles-sur-Mer en Vendée. Le projet lancé en 2001 a connu un premier écueil en 2011 avant d'être relancé avec un nouveau dossier au printemps dernier. Nouvelle étape avec l'enquête publique qui démarre ce lundi.

Le chenal devrait être creusé à la place de la base nautique et de l'ancien plan d'eau (aujourd'hui vide)
Le chenal devrait être creusé à la place de la base nautique et de l'ancien plan d'eau (aujourd'hui vide) © Radio France - Emmanuel Sérazin

Bretignolles-sur-Mer, France

Le retour d'un vieux serpent de mer, en plein cœur de l'été en Vendée : le port de Brétignolles-sur-Mer. Le projet lancé en 2001 a été relancé au printemps par la mairie et une nouvelle enquête publique débute ce lundi 6 août. Le premier dossier avait échoué en 2011. La municipalité a donc revu sa copie. Elle annonçait au printemps avoir constitué un "dossier exemplaire" mais le projet est toujours contesté. 

915 places et de grosses retombées économiques espérées

Le projet prévoit de creuser le port sur des terres actuellement agricoles, à côté d'une zone naturelle protégées. Il y aurait deux bassins : un pour les voiliers, l'autre pour les bateaux plus petits à moteur. 915 places, en tout et un espace de baignade également. Ce port représenterait aussi un très gros intérêt économique pour la ville. Il permettrait de développer davantage le tourisme lié à la navigation et il permettrait de créer des emplois, jusqu'à une centaine, selon les élus de la communauté de commune qui soutiennent le projet.

Un port difficile d'accès... par la mer, selon les opposants

Ils assurent aussi que sa construction permettra de protéger la dune grâce aux digues immergées qui seront à l'entrée du port mais aussi de sauver les deux plages à proximité. Et c'est ça, notamment, qui fait hurler les opposants. Pas question pour eux que l'entrée du port soit creusée dans la plage de la Normandelière et ils sont persuadés que beaucoup de bateaux renonceront à y venir quand la mer sera un peu agitée puisque le chenal sera cernés de rochers. Ils pensent aussi que les vacanciers préféreront une autre destination, en tous cas ceux qui disent venir à Brétignolles pour son côté nature et authentique.

55 jours d'enquête publique

L'enquête publique démarre donc ce lundi et elle se terminera le 29 septembre. Les registres sont disponibles à la communauté de communes de Saint-Gilles-Crois-de-Vie et en version dématérialisée sur internet.