Économie – Social

Dordogne : 39 salariés de Gascogne Bois, la scierie de Belvès, sur la sellette

Par Caroline Pomès, France Bleu Gascogne et France Bleu Périgord mardi 20 juin 2017 à 11:00

39 salariés travaillent à l'usine de Belvès.
39 salariés travaillent à l'usine de Belvès. © Radio France - Capture d'écran Google Maps

La scierie de Belvès, du groupe Gascogne Bois pourrait fermer d'ici l'année prochaine. La filière de l'entreprise est en déficit et la direction voudrait fermer le site mais cherche tout de même un repreneur.

Les 39 salariés du site de Belvès seront fixés sur leur sort fin juillet. La direction du groupe Gascogne Bois a annoncé au syndicat ce lundi, lors d'un CE exceptionnel qu'elle ne pourrait pas garder l'usine ouverte. Elle cherche un repreneur et devrait annoncer d'ici fin juillet qu'elle sera la suite des événements aux salariés.

Une négociation entre syndicat et direction devrait commencer dès ce mardi pour arranger le futur de ces 39 salariés, dont certains sont à Belvès depuis 35 ans. Deux choix s'offrent à eux, si la reprise ne se fait pas : ils acceptent de quitter la Dordogne et déménagent dans les Landes, à Castets soit ils sont licenciés.

"C'est dur pour les salariés qui se sont battus pour leur usine et qui ont eu plein de projets pendant deux ans pour la remettre à flot." - Fabrice Lartigau, délégué syndical CFDT

50% des salariés licenciés en 2015

Pas de surprise chez les syndicats ce lundi. "Tout le monde s'y attendait, explique Fabrice Lartigau, délégué central de la CFDT Landes. Et leur repreneur on n'y croit pas du tout." Déjà en 2015, 50% des salariés avaient été licenciés à Belvès. La direction a déjà évoqué la suite si fermeture il y avait. Les 70% de la production de l'entreprise, le lambris serait délocalisé au Portugal, le reste partirait à Castets dans les Landes.

Les 19 salariés de Marmande, dans le Lot-et-Garonne, sont aussi touchés par ce plan de restructuration. L'année dernière, la filière bois de Gascogne Bois était en déficit de 7,3 millions d'euros.