Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Dordogne : 400 cercueils fabriqués tous les jours chez les Bernier Frères

vendredi 2 novembre 2018 à 6:31 Par Caroline Pomès, France Bleu Périgord

C'est la fête des morts ce vendredi, l'occasion pour France Bleu Périgord de s'intéresser à Bernier Frères, une entreprise périgourdine de Saint-Jory-las-Bloux en Périgord vert. Une société familiale qui emploie 80 salariés et fabrique 400 cercueils par jour.

L'entreprise fêtera ses 45 ans l'année prochaine.
L'entreprise fêtera ses 45 ans l'année prochaine. - Bernier Frères

Saint-Jory-las-Bloux, France

A l'occasion de la fête des morts ce vendredi 2 novembre, France Bleu Périgord s'est intéressé à Bernier Frères, une entreprise périgourdine qui fabrique des cercueils. Reprise entre 2012 et 2016 par les héritiers des deux fondateurs, les frères Bernier, l'entreprise installée à Saint-Jory-las-Bloux en Périgord vert fabrique 400 cercueils par jour. 

"Quand on était petits on jouait dans les cercueils !"

C'est tout naturellement qu'Aurélie Bernier, son frère, Olivier et son cousin, Laurent reprennent les manettes de la société à la mort de leurs parents respectifs. "Quand on était petits on jouait dans les cercueils, on a baigné dedans !", raconte Aurélie, le sourire aux lèvres. 

Vendre des cercueils, c'est peut-être bizarre pour certains mais pour les cousins, c'est un objet comme un autre. En octobre, la société rachète une plateforme de distribution dans la région parisienne. En tout, il y a 11 sites qui distribuent leurs cercueils un peu partout dans la France. 

88 000 cercueils vendus tous les ans

Si l'entreprise se porte bien avec un chiffre d'affaire à 21 millions d'euros, les cousins veulent aller plus loin et visent 100 mille cercueils fabriqués par an contre 88 000 aujourd'hui. "Mon père et mon oncle travaillaient très bien. Nous voulons au moins tenir la barre et si possible aller plus loin. On doit rester digne pour eux !" 

Aujourd'hui, l'entreprise emploie 80 salariés dont des membres de la famille et certains employés comme Alain, le responsable logistique travaille pour les Bernier depuis 40 ans. "Nous voulons rester familial comme cela l'a toujours été avec nos parents."