Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : Les 51 licenciements maintenus dans le nouveau plan de sauvegarde de l'emploi chez Repetto

-
Par , France Bleu Périgord

Les élus du Comité Social et Economique se sont prononcés en faveur du nouveau plan de sauvegarde sur l'emploi. L'aide au reclassement est revue à la hausse mais il y a toujours autant de licenciements prévus. C'est désormais aux services de l'Etat de valider ou non cet accord.

Une boutique Repetto de Tokyo
Une boutique Repetto de Tokyo © Radio France - Valérie Déjean

Les choses avancent chez Repetto. Les élus du Comité Social et Economique ont rendu un avis favorable  ce vendredi 26 février pour le  nouveau plan de sauvegarde sur l'emploi. Il prévoit toujours autant de licenciements. La direction de Repetto souhaite supprimer 51 postes en France dont 31 ici en Dordogne, dans l'usine de Saint-Médard-d'Excideuil. 

En revanche, l'aide au reclassement est revue à la hausse avec 7.000 euros prévus pour la création d'entreprise, 7.000 euros pour la formation soit un doublement des montants proposés par l'employeur lors du premier PSE. 

Ce plan de sauvegarde sur l'emploi doit être validé par les services de l'Etat (la Dirrecte) pour être appliqué. 

En novembre dernier, les négociations avaient échoué. 

En Dordogne, l'entreprise emploie actuellement 140 personnes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess