Économie – Social

Dordogne : des salariés au chômage technique chez Rottersac à Lalinde

Par Juliette Bergé, France Bleu Périgord jeudi 15 octobre 2015 à 9:01

Nouvelle situation de crise à l'usine de Rottersac ( ex-Ahlstrom )
Nouvelle situation de crise à l'usine de Rottersac ( ex-Ahlstrom ) © Maxppp - Maxppp

Une cinquantaine de salariés de l'usine de papeterie Rottersac, propriété du groupe suédois Munksjö depuis 2012, pourraient se retrouver au chômage partiel à partir du 19 octobre pour une durée de dix jours.

Environ 50 salariés de Rottersac à Lalinde pourrait se retrouver au chômage technique en raison d'un faible nombre de commandes. La direction évoque notamment une nécessaire adaptation de la capacité de production mais certains salariés dénoncent une mauvaise gestion des plannings de commandes

La direction doit revoir sa stratégie  

  • Jean-Marc Pinguet, délégué CGT

L'annonce d'une mise au chômage partiel des salariés de l'usine de Rottersac a provoqué la colère du délégué syndical CGT, Jean-Marc Pinguet. Pour lui, une telle mesure ne se justifie pas : "Il faut que la direction revoit sa stratégie, il paraît qu'il n'y a pas de commandes mais nous continuons de fabriquer et nous stockons. Ce n'est pas normal. Tout ce que nous fabriquons, ce sont des commandes qui devraient être déja livrées chez nos clients...Donc nous avons trop de stocks. C'est une mauvaise gestion du planning de commandes"

20 postes supprimés en 2014 lors du plan de sauvegarde de l'emploi (PSE)

Pour lui, le problème n'est pas nouveau. "_Cela fait des années que nous n'avons pas de commandes"__ confie Jean-Marc Pinguet. Les conditions de travail chez le fabricant de Munksjö  avaient déjà été dénoncées par les salariés lors d'une grève en juillet 2014.  Ils protestaient contre une surcharge de travail liée selon eux au plan de sauvegarde de l'emploi adopté à l'hiver 2013-2014. 20 postes sur les 200 comptabilisés avaient été supprimées