Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Dordogne : deux postes supprimés aux guichets de la gare de Périgueux

vendredi 2 septembre 2016 à 12:13 Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord

Deux postes de vendeurs ont été supprimés début juillet à la gare de Périgueux. C'est ce que révèle le syndicat CGT cheminots qui s'inquiète des suppressions de poste à la SNCF.

La gare de Périgueux
La gare de Périgueux © Radio France - Pauline Ben Ali

Périgueux, France

L'inquiétude des cheminots CGT de Dordogne. Ils s'inquiètent des suppressions de poste en cours à la SNCF. L'entreprise est en effet lancée dans un plan de non remplacement de milliers d'agents sur 5 ans, jusqu'en 2020.

A Périgueux par exemple, deux postes de vendeurs ont été définitivement supprimés à la gare, c'était début juillet.

Conséquence: les guichets vente de billets ne sont plus ouverts que jusqu'à 18h au lieu de 19. Et cela pose problème aux usagers, mais aussi aux contrôleurs estime Stéphanie Durand, contrôleuse et membre du bureau de la CGT cheminots. Car les contrôleurs TER ne peuvent pas vendre aux usagers des billets pour les Intercités ou les TGV, ce qui créerait des tensions avec certains usagers.

L'équipe du syndicat CGT cheminots - Radio France
L'équipe du syndicat CGT cheminots © Radio France - Antoine Balandra

Les contrôleurs s'inquiètent aussi des trains qui circulent parfois sans aucun contrôleur. Et dénonce l'attitude de la direction qui ne respecterait pas toujours sa promesse de faire rouler des TER avec deux contrôleurs à bord sur des lignes sensibles comme Bordeaux - Bergerac.

Inquiétudes pour les ateliers du Toulon

Et puis il y a les inquiétudes des 560 agents du Technicentre du Toulon. Au mois d'avril, la direction avait annoncé des bonnes nouvelles: des voitures de trains Intercités venues de toute la France à rénover jusqu'en 2020. C'est insuffisant pour garantir l'avenir estime Olivier Riffet, ouvrier au Toulon et membre du syndicat CGT Cheminots à Périgueux.

Enfin les cheminots CGT de Dordogne participeront à la journée d'action interprofessionnelle du 15 septembre prochain.... Nouvelle journée d'action conjointe de la CGT, de la FSU et de FO contre la loi Travail.