Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : Eurenco va implanter une plateforme de dépollution à Bergerac

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Une usine de dépollution de terres contaminées par d'anciennes poudres va voir le jour sur le site bergeracois d'Eurenco. Son implantation pourrait permettre l'embauche d'une dizaine de personnes.

Eurenco implante un site de dépollution à Bergerac
Eurenco implante un site de dépollution à Bergerac - Google Maps

Eurenco s'étend à Bergerac. L'entreprise de fabrication de nitrocellulose, leader européen des poudres et explosifs, va implanter une plateforme de décontamination sur son site Bergeracois. L'objectif est de dépolluer les terres contaminées par d'anciennes poudres et produits pyrotechniques. Il devrait y avoir une dizaine d'emplois à la clé.

20.000 tonnes de terres à l'année

Cette plateforme est "unique en France" assure le chef du projet Pierre Lateste. Une plateforme qui devrait voir le jour en 2023. Le groupe Eurenco s'est forgé une expérience depuis une dizaine d'année avec notamment la dépollution totale d'une ancienne poudrerie à l'arrêt à Angoulême (Charente). Eurenco veut désormais aller plus loin. Avec sa nouvelle plateforme, Eurenco souhaite dépolluer jusqu'à 20.000 tonnes de terres contaminées à l'année.

Une décontamination propre ? 

Eurenco pourra traiter les déchets d'autres sociétés qui le souhaitent : "Beaucoup de sociétés ont des problématiques de déchets donc cela peut être une solution pour ces entreprises" précise Pierre Lateste. 35 hectares du site bergeracois classé Seveso sera également décontaminé. 

La dépollution devra se faire de manière propre : "On évapore les produits pyrotechniques et on traite les gaz de manière à ce que les rejets soient propres et aux normes sur le sujet". 

Entre 10 et 12 personnes pourraient être embauchées pour faire fonctionner cette plateforme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess