Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : Germinal Peiro signe avec 18 autres présidents de départements une tribune pour un revenu de base

-
Par , France Bleu Périgord

Le président du Conseil départemental de la Dordogne a co-signé ce samedi dans le Monde une tribune en faveur de la création d'un revenu de base. Germinal Peiro se dit prêt à l'expérimenter au plus vite en Dordogne pour lutter plus efficacement contre l'augmentation de la pauvreté.

Germinal Peiro dans le studio de France Bleu Périgord
Germinal Peiro dans le studio de France Bleu Périgord © Radio France - Antoine Balandra

Avec 18 autres présidents de départements, Germinal Peiro a co-signé une tribune dans la version numérique du journal le Monde. Le président du Conseil départemental de la Dordogne y réclame la possibilité d'expérimenter au plus vite la mise en place d'un revenu de base

Lutter contre la vague de pauvreté

Dans cette tribune, les 19 présidents regrettent qu'il ait fallu deux ans et une crise sanitaire mondiale (...) pour que la majorité présidentielle, qui refusait tout débat, se décide enfin à ouvrir la réflexion que nous demandions sur un revenu universel inconditionnel. L'assemblée nationale s'est en effet prononcée jeudi pour ouvrir un débat sur un mécanisme de revenu universel. 

"Il y a plusieurs mois que les présidents des départements de gauche ont attiré l'attention du Gouvernement et se sont exprimés publiquement pour demander l'instauration d'un revenu de base et on a proposé de l'expérimenter regrette Germinal Peiro. On ne comprend pas pourquoi on nous a pas autorisés à expérimenter dans différents départements, dans différents secteurs ruraux et urbains le revenu de base. Aujourd'hui, cette question est au cœur de la vie de notre société puisque malheureusement les chiffes d'augmentation de la pauvreté sont édifiants. Il y a de plus en plus de pauvres dans notre pays, de plus en plus de personnes qui vivent en dessous du seuil de pauvreté"

Une idée qui date de 2016

Initiée dès 2016 par le département de la Gironde, la proposition d'expérimentation d'un revenu de base est portée par 18 autres départements. Fin novembre 2017, Germinal Peiro s'était déjà prononcé en faveur de la possibilité pour le département de la Dordogne de participer avec sept autres départements à une démarche d'expérimentation d'un revenu de base.

Le 21 décembre 2017, l'Assemblée départementale avait voté à l'unanimité le lancement d'une étude sur le sujet, en vue d'une expérimentation dès 2019. 

"On ne peut pas laisser des gens au RSA avec 475 euros par mois explique le président du Conseil départemental de la Dordogne. Comment voulez-vous vivre avec 475 euros par mois? C'est absolument impossible. Aujourd'hui avec la crise du Covid et la crise économique et sociale qui est devant nous, il est temps de remettre ce sujet au cœur des préoccupations gouvernementales. Moi je suis prêt en tant que président du Conseil départemental à l'expérimenter. Si on ne fait pas cette expérimentation, on pourra toujours discourir et dire que c'est possible ou que ça n'est pas possible. Il faut agir aujourd'hui contre la pauvreté plus qu'on ne le fait actuellement" conclut-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess