Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : Grand Périgueux Habitat se place en redressement pour anticiper la baisse des APL

-
Par , France Bleu Périgord
Périgueux, France

Pour faire face à la baisse des APL de 5 euros par mois décidée par le gouvernement, l'office HLM du Grand Périgueux a lancé une procédure de redressement. Il va faire appel à une caisse de garantie pour redresser ses comptes, ce qui aura un impact sur l'entretien et la construction des logements.

A la cité HLM de Chamiers les habitants se sentent abandonnés
A la cité HLM de Chamiers les habitants se sentent abandonnés © Radio France - Faouzi Tritah

C'est le coup de gueule politique de cette fin d'année en Dordogne : face aux difficultés financières qui s'annoncent pour les offices HLM à cause la baisse des APL décidée cet été par le gouvernement, le président du Grand Périgueux, Jacques Auzou, a lancé une procédure de redressement pour l'office HLM de l'agglo, Grand Périgueux Habitat. La baisse des APL va priver l'office, déjà fragile financièrement, d'environ 1,7 million d'euros.

L'office HLM va faire appel à une caisse de garantie

Alors cela ne veut pas dire que l'office est tellement dans le rouge qu'il peut mettre la clef sous la porte, c'est plutôt une mesure préventive : avec les mots de redressement et de mise sous tutelle, Jacques Auzou veut alerter les pouvoirs publics, faire pression sur l'Etat, attirer l'attention sur la fragilité des comptes de Grand Périgueux Habitat. Cette baisse des APL l'an prochain, c'est pile ce qu'il faut pour mettre l'office de l'agglo dans le rouge, après déjà plusieurs années à se serrer la ceinture.

Donc ce que lance Jacques Auzou, c'est une procédure auprès de la CGLLS, la Caisse de Garantie du Logement Locatif Social, un fond de garantie auquel tous les offices cotisent chaque année, et qui vient en aide a ceux qui sont en difficulté. Grand Périgueux Habitat va monter un dossier ces prochains mois. Il sera étudié par la CGLLS, et si la réponse est favorable, des fonds seront débloqués pour lui permettre de continuer à investir dans la rénovation et la construction de logements, et de résorber son déficit.

Les travaux de construction et de rénovation des logements seront impactés

Mais ces fonds seront débloqués à condition que l'office poursuive son plan de redressement, et que le Grand Périgueux mette la main à la poche : une subvention de 500 000 euros pourrait être validée l'an prochain.  Il n'y a donc pas péril en la demeure, Grand Périgueux Habitat ne va pas si mal que ça, l'agglo veut simplement prendre les devants avant que sa situation financière devienne franchement délicate.

Mais pour Jacques Auzou, le fait que Grand Périgueux Habitat soit encore contraint de se serrer un peu plus la ceinture va forcément avoir un impact sur les réalisations de l'office : Grand Périgueux Habitat et Dordogne Habitat mettent par exemple chaque année 23 millions d'euros dans l'économie du département pour faire les travaux d'entretien des logements.

Cela pourrait également affecter des chantiers de plus grande ampleur : "Les services de l'Etat, et notamment la préfecture de la Dordogne, se préoccupent de savoir ce que va devenir le plan de renouvellement urbain du Bas-Chamiers", explique le président du Grand Périgueux. "On essaie de faire entrer dans la boîte les nécessaires mesures de redressement et les mesures permettant d'honorer la signature pour le renouvellement urbain". Un exercice particulièrement compliqué selon Jacques Auzou.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess