Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : l'abattoir de Ribérac obtient deux mois de sursis

-
Par , France Bleu Périgord

Le département annonce ce mardi dans un communiqué que le transfert des activités d'Arcadie vers Thiviers est reporté de deux mois, au 31 juin 2020. Le groupe devait initialement quitter l'abattoir de Ribérac le 1er mai.

L'abattoir de Ribérac emploie une vingtaine de personnes. Photo d'illustration
L'abattoir de Ribérac emploie une vingtaine de personnes. Photo d'illustration © Radio France - Solène Cressant

C'est un sursis de deux mois pour l'abattoir de Ribérac. Arcadie avait annoncé transférer ses activités vers l'établissement de Thiviers le 1er mai prochain. Finalement, ce transfert est reporté au 31 juin prochain annonce ce mardi 3 mars un communiqué du conseil départemental de la Dordogne. 

Un départ reporté de deux mois

Une réunion sur la situation de l'abattoir de Ribérac a été organisée ce lundi 2 mars entre les services de l'Etat, les élus, les représentants des agriculteurs et le groupe Arcadie. A l'issue des discussions, la société a décidé de reporter son départ au 30 juin. Les différents acteurs de la filière doivent trouver des solutions pour maintenir le site en activité. Un prochain rendez-vous est fixé à la fin du mois de mai.

Le 18 février dernier, la société Arcadie Sud-Ouest a annoncé qu'elle transfèrait ses activités à Thiviers où elle est proriétaire à partir du 1er mai. Pour la vingtaine de salariés de l'abattoir de Ribérac, cette décision est un coup de massue car la société Arcadie représente 45% de la production annuelle de l'abattoir

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu