Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Contournement de Beynac

Dordogne : la commission d'enquête donne un avis favorable au contournement de Beynac

mardi 21 novembre 2017 à 17:04 Par Marie-Sylvie Prudhomme, France Bleu Périgord

La commission d'enquête du ministère de la transition écologique a remis son rapport sur la déviation de Beynac en Dordogne. Les commissaires enquêteurs émettent un avis favorable à ce projet routier contesté par les associations de protection de l'environnement.

Le projet de contournement de Beynac
Le projet de contournement de Beynac © Radio France - Radio France

24000 Périgueux, France

Dans un communiqué la préfecture de la Dordogne indique ce mardi midi que "le rapport des conclusions de la commission d’enquête du Ministère de la Transition écologique sur le contournement de Beynac a été rendu". Le rapport est d'ailleurs en ligne sur le site de la préfecture de la Dordogne. La commission d'enquête a rendu un avis favorable sur le projet dit " de la voie de la vallée".

Un déni de démocratie pour les opposants au contournement

Ce projet porté par le conseil départemental est contesté par les associations de protection de l'environnement qui en février dernier avaient installé une ZAD sur place. En septembre, ces sont 81 maires du secteur qui eux ont apporté leur soutien au projet du département. L'enquête publique lancée le 21 août et close le 17 octobre dernier, a recueilli 2589 avis dont 2410 sur internet. Et selon le collectif " Sauvons la vallée Dordogne", l'immense majorité de ces avis sont négatifs. Michel André, membre du collectif, estime donc "qu'il s'agit là d'un déni de démocratie puisque 80% des avis sont défavorables à ce contournement".

Le conseil départemental satisfait de l'avis rendu

De son côté le conseil départemental de la Dordogne se réjouit de l'avis favorable de la commission d'enquête. Dans un communiqué ce mardi après-midi, la collectivité estime que "cet avis donne donc raison à tous ceux qui ont eu le courage, malgré une coalition hétéroclite d’opposants mêlant défense d’intérêts particuliers locaux et intentions politiques étrangères à la vie quotidienne des habitants de Beynac et de la vallée de la Dordogne, de défendre coûte que coûte l’intérêt général."

C'est la préfète de la Dordogne qui décidera en dernier ressort

La balle est désormais dans le camps de la préfète de la Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. La représentante de l'Etat s'est refusée à tout commentaire sur l'avis donné par les commissaires enquêteurs. Elle n'a également donné aucune indication sur la date à laquelle elle rendra sa décision. Le conseil départemental estime lui que "rien ne s'oppose désormais à ce que les travaux démarrent rapidement". Il souhaite que la préfète rende sa décision très vite " le Conseil départemental, les maires de la vallée, les entreprises et les habitants attendent de Madame la Préfète une décision rapide d’autorisation de commencer les travaux."

Reste que le dossier est très sensible. Lundi dernier sur France Bleu Périgord, l'ancien président du conseil départemental , le sénateur Bernard Cazeau, estimait que le "projet était trop coûteux et inutile". Le coût des 3,5 km du contournement de Beynac est estimé à 32 millions d'euros.