Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : la LGV Sud Ouest essentielle pour les entrepreneurs

-
Par , France Bleu Périgord

"La LGV, j'y vais!", c'est le nom de la manifestation organisée ce jeudi à Bordeaux par le Conseil régional d'Aquitaine. Des élus et des acteurs économiques du territoire viennent soutenir les projets de lignes LGV Bordeaux/Toulouse et Bordeaux/Dax. Parmi eux, plusieurs périgourdins.

La Fnaut a déposé un recours devant le Conseil d'État, une nouvelle fois c'est la rentabilité de la LGV qui est remise en cause.
La Fnaut a déposé un recours devant le Conseil d'État, une nouvelle fois c'est la rentabilité de la LGV qui est remise en cause. © Maxppp

Fin mars, l'avis défavorable de la commission d'enquête publique concernant les travaux d'aménagement des lignes à grande vitesse Bordeaux/Toulouse et Bordeaux/Dax a suscité de vives réactions dans le périgord et le reste de la région.

Des responsables politiques, des acteurs économiques du territoire ainsi que de nombreux entrepreneurs ont signé une pétition en ligne pour soutenir côute que coûte ce projet de LGV.

Un gain de temps d'au moins une heure

A La Roche Chalais, dans l'entreprise KSB qui fabrique des robinets industriels, le directeur Philippe Bagard est souvent amené à se déplacer chez ses clients et partenaires à Toulouse et Bordeaux.

Actuellement, le trajet en voiture est de trois heures trente au minimum alors qu'y aller en train avec la future LGV lui ferait gagner au moins une heure de transport.

LGV Sud Ouest: témoignage d'un entrepreneur périgourdin

Cette ligne à grande vitesse, c'est un atout majeur d'après de nombreux acteurs économiques pour désenclaver notre département mais également pour le rendre plus accessible.

Sans la LGV, il est plus difficile de convaincre un futur collaborateur

Le directeur de KSB, Philippe Bagard, se souvient de ne pas avoir pu recruter un employé car ce dernier trouvait que les moyens de transports entre Bordeaux (où il habitait) et La Roche Chalais (où se trouve l'entreprise) n'étaient pas très rapides.

La LGV essentielle pour les entrepreneurs périgourdins

Après cet avis défavorable de la commission d'enquête publique, le Gouvernement a maintenant un délai de 18 mois, soit jusqu'au 8 juin 2016 pour se prononcer, après l'avis du Conseil d'Etat.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess