Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Dordogne : la mairie devrait déposer un recours contre le big bird de l'aquarium du Bugue

samedi 14 avril 2018 à 7:03 Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord

Cette fois, le maire du Bugue, Jean Montoriol a décidé de déposer un recours pour demander le démantèlement du parcours aérien "Big Bird" géré par l'aquarium car il empiète sur une voie communale. Le patron de l'attraction assure de son côté avoir fait des travaux pour la rendre moins bruyante

Le Big Bird s'élève à 16 mètres de haut.
Le Big Bird s'élève à 16 mètres de haut. © Radio France - Benjamin Fontaine

Le Bugue, France

Le torchon brûle toujours plus au Bugue.

France Bleu Périgord vous parle depuis plusieurs mois maintenant de la bataille autour du Big bird. Ce parcours aérien de 16 à 20 mètres de haut installé dans l'enceinte de l'aquarium du Bugue. 

Plusieurs riverains se plaignaient du bruit que fait ce parcours d'obstacles dans les airs installé depuis moins d'un an. La mairie demande donc depuis plusieurs semaines son démantèlement. Car le big bird empièterait selon elle sur une voie communale, de deux mètres carrés, et même plus en surplomb.

Et le maire n'en démord pas. Pour lui le Big bird doit être démonté rapidement.

"Nous allons faire valoir nos droits, comme c'est légitime de la part de tout propriétaire lorsqu'un voisin empiète sur son domaine, donc une procédure va être mise en place pour faire cesser ce trouble lié au droit de propriété"

Le maire assure enfin que le "parcours aérien orange et jaune gâche la vue. Il est une verrue dans le paysage de la vallée de la Vézère, il doit disparaître du paysage communal" martèle-t-il.

Le patron du Big bird a fait des travaux pour réduire les nuisances

Discutons répond le patron du Big Bird qui se dit même prêt à racheter les deux mètres carrés litigieux sur la voie communale, mais certainement pas à démonter son attraction, qui plaide-t-il, fait travailler des salariés.

Fabrice Durand Allizé affirme avoir pourtant fait des efforts et mené pour plus de 50 mille euros de travaux. Histoire de rendre moins bruyant son parcours aérien et satisfaire ainsi les riverains excédés qui avaient fait part de leur mécontentement.

"Nous avons changé tout le système de montée et descente des escaliers, c'est un investissement de 50 mille euros, nous avons trois mois d'avance, 80 à 90% de ce que l'on appelait les nuisances sonores ont été finalement réglées" explique le patron

Patron qui a investi près d'un million d'euros pour créer son parcours aérien. Et qui rappelle qu'il est en avance de trois mois sur sa promesse d'avoir terminé les travaux pour la saison touristique.