Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Dordogne : le nombre d'habitants reste stable selon les chiffres de l'INSEE

jeudi 27 décembre 2018 à 16:33 Par Emmanuel Claverie et Olivier Uguen, France Bleu Périgord et France Bleu

L'Insee a publié ce jeudi 27 décembre les nouveaux chiffres de la population en France au 1er janvier 2016. Entre 2011 et 2016, le nombre d'habitants est resté stable en Dordogne avec 414 789 Périgourdins. La hausse du solde migratoire compense la baisse du solde naturel.

La Dordogne compte au 1er janvier 2016, 414.789 habitants
La Dordogne compte au 1er janvier 2016, 414.789 habitants © Maxppp - Maxppp

Périgueux, France

Selon les derniers chiffres de référence en date du 1er janvier 2016, la Dordogne compte officiellement 414.789 habitants. Un chiffre stable sur la période qui va de 2011 à 2016. Le solde naturel (différence entre le nombre de naissances et de décès) négatif (-0.4 %) est compensé par le solde migratoire positif (les nouveaux arrivants) +0.4%. 

Sarlat Bergerac et Trélissac perdent des habitants

Si l'on se penche sur les chiffres périgourdins, seul l'arrondissement de Périgueux gagne des habitants. Ils sont 175.309, soit une hausse de 0.2%. Avec 102.859 habitants, l'arrondissement de Bergerac reste quasiment stable (+0.1%). L'arrondissement de Sarlat enregistre une baisse de 0.3% avec 81.863 habitants. Cette baisse atteint les 0.5% pour l'arrondissement de Nontron et ses 54.758 âmes. 

En ce qui concerne les communes, Périgueux comptait au 1er janvier 2016, 29.912 habitants soit 101 de plus qu'en 2011, ce qui représente une hausse de 0.1%. Entre 2011 et 2016, Bergerac a perdu 418 habitants (-0.3%), ils sont aujourd'hui 27.269. Sarlat, avec 8946 habitants, en a perdu sur la même période 622 (-1.3%), et Trélissac, 6629 habitants, en a perdu 408 (-1.2%). Enfin entre 2011 et 2016, 196 habitants ont quitté Nontron (-1.2%).

La Nouvelle Aquitaine reste attractive mais sa population vieillit

Au 1er janvier 2016, 5.935.603 habitants résidaient en Nouvelle-Aquitaine, soit 8,9 % de la population française, indique l'INSEE. La région reste la quatrième plus peuplée de France, derrière l’Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et les Hauts-de-France. Entre 2011 et 2016, elle a gagné au total 160.000 habitants, soit une augmentation de 0,6%, moins importante que lors du précédent comptage (+ 0,7% entre 2006 et 2011).

Ce chiffre de 160.000 nouveaux Néo-aquitains s'explique par le nombre d'arrivées, supérieur à celui des départs. Tous les départements attirent plus de nouveaux habitants qu'ils n'en perdent, ce qui signifie que la région reste attractive. Mais le solde naturel est lui "quasi nul entre 2011 et 2016", selon l'INSEE, "les décès étant légèrement supérieurs aux naissances" sur les cinq années étudiées, "notamment dans l’est de la région, au vieillissement plus marqué".

Pour connaître les chiffres, commune par commune : le site internet de l'INSEE.