Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Dordogne : Le pâtissier-chocolatier bergeracois François Granger ouvre son magasin de Périgueux

-
Par , France Bleu Périgord

Une nouvelle pâtisserie-chocolaterie ouvre ce mercredi 2 octobre dans le centre-ville de Périgueux en Dordogne. Déjà propriétaire de deux magasins à Bergerac, François Granger ouvre à Périgueux sa troisième "Pâtisserie François".

Le pâtissier-chocolatier François Granger et Karine Fontaine, la responsable du magasin de Périgueux
Le pâtissier-chocolatier François Granger et Karine Fontaine, la responsable du magasin de Périgueux © Radio France - Emmanuel Claverie

Périgueux, France

Bonne nouvelle pour les "becs sucrés"! Une nouvelle pâtisserie-chocolaterie ouvre ses portes à Périgueux ce mercredi 2 octobre à 9 heures au 19 de la rue de la République. François Granger, l'un des pâtissiers les plus renommés du Périgord avec ses deux adresses bergeracoises ouvre à Périgueux son troisième point de vente, dans un ancien magasin de chaussures de sport, à quelques mètres de l'ancien hôtel de ville de Périgueux.

A quelques heures de l'ouverture, la vitrine réfrigérée de la pâtisserie François attend encore ses gâteaux - Radio France
A quelques heures de l'ouverture, la vitrine réfrigérée de la pâtisserie François attend encore ses gâteaux © Radio France - Emmanuel Claverie

Sur les conseils de Pierre Hermé

François Granger, a donc cédé aux demandes de plusieurs de ses habitués. "Beaucoup de mes clients de Bergerac venaient de Périgueux" explique l'artisan, notamment pour les fêtes ou pour des occasions particulières. "Nous faisons l'effort de venir jusqu'à Bergerac lui confiaient-ils souvent, mais ce serait bien d'ouvrir un magasin à Périgueux". Et c'est le célèbre pâtissier français Pierre Hermé (meilleur pâtissier du monde en 2016) qui l'a convaincu de sauter le pas. "Quand Pierre Hermé est venu au Salon du livre gourmand de Périgueux au mois de novembre dernier, nous avons dîné ensemble. Et au cours de ce repas, Pierre m'a fait remarquer qu'il n'y avait pas grand chose à Périgueux en matière de pâtisseries et chocolateries, et que lui, s'il était à ma place, tenterait le coup". Moins d'un an après, la boutique ouvre ce mercredi.

La nouvelle pâtisserie François s'installe au 19, rue de la République à la place d'un magasin de chaussures de sport - Radio France
La nouvelle pâtisserie François s'installe au 19, rue de la République à la place d'un magasin de chaussures de sport © Radio France - Emmanuel Claverie

Une ouverture repoussée de 15 jours

Une aventure qui n'a pas été de tout repos confie François Granger. "Il a fallu trouver un emplacement sympa, tout agencer, et nous n'avons pas eu de bol. Un important dégât des eaux s'est produit la veille de la réception des travaux, ce qui a occasionné 15 jours de retard. Mais les artisans ont été formidables, ils ont refait tout le magasin en 15 jours".

La production reste à Bergerac

La production elle, sera assurée à Bergerac par le laboratoire qui alimente déjà les deux boutiques bergeracoises. "Il y a un peu plus d'un an, nous avons fait à Bergerac un grand laboratoire, où les conditions de travail sont assez exceptionnelles explique François Granger. Nous avions donc une qualité de production, avec une possibilité d'aller toujours plus loin dans la qualité. Nous allons donc livrer notre magasin de Périgueux tous les matins, en 40 mn seulement puisque le laboratoire est situé sur la rocade".

François Granger propose désormais un chocolat noir à 66% de cacao pur Ghana, dont il maîtrise la chaîne de fabrication de la fève à la tablette. - Radio France
François Granger propose désormais un chocolat noir à 66% de cacao pur Ghana, dont il maîtrise la chaîne de fabrication de la fève à la tablette. © Radio France - Emmanuel Claverie

De la fève à la tablette

François Granger présentera lors de cette ouverture sa dernière création, "Makola", une tablette de chocolat noir à 66% élaborée avec un cacao originaire du Ghana. Un chocolat qui se veut éthique explique-t-il. "Nous travaillons au maximum avec les producteurs locaux, pour nous approvisionner en oeufs, en lait, en fruits. Le seul levier que nous ne maîtrisions pas, c'était pour le cacao explique-t-il. Nous avons commencé par goûter des cacaos de provenances différentes, et avons choisi le Ghana. Nous nous sommes rendus sur place et avons choisi une région, des planteurs, les personnes qui assurent le contrôle qualité. Même chose pour les acteurs qui allaient le travailler. C'est un cacao qui est très rond et très chocolaté. Nous allons maintenant le décliner en gâteaux, en chocolats et autres gourmandises. Nous avons commencé par acheter une tonne de fèves, et l'argent a servi sur place à rénover une école. Nous nous sommes rendus sur place pour l'inauguration. C'est une belle aventure à la fois humaine et professionnelle" conclut-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu