Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : le secrétaire confédéral FO est à Périgueux pour parler de la réforme des retraites

-
Par , France Bleu Périgord

Après avoir rencontré Edouard Philippe, Philippe Pihet est en Dordogne ce vendredi 6 septembre pour participer à une réunion d'information publique sur la réforme des retraites à Périgueux.

Philippe Pihet organise une réunion publique sur les retraites à 17 heures à la Bourse du travail à Périgueux. Photo d'illustration
Philippe Pihet organise une réunion publique sur les retraites à 17 heures à la Bourse du travail à Périgueux. Photo d'illustration © Maxppp - Bruno Levesque

Philippe Pihet est en Dordogne ce vendredi 6 septembre pour une réunion d'information sur la réforme des retraites. La réunion se tient à 17 heures, à la Bourse du travail de Périgueux.

Interview de Philippe Pihet, secrétaire confédéral FO sur France Bleu Périgord

Le secrétaire confédéral de Force Ouvrière a rencontré ce jeudi, le Premier ministre et le haut commissaire en charge des retraites, Jean-Paul Delevoye. 

C'est la deuxième fois depuis l'arrivée au pouvoir d'Emmanuel Macron, que les syndicats et le patronat sont réunis par le gouvernement pour des concertations sur la réforme des retraites. Le gouvernement souhaite supprimer les 42 régimes de retraites qui existent actuellement pour passer à un seul régime de retraite à point. Une décision contestée par Force Ouvrière qui n'est pas allé au bout de la première phase de concertation. 

A l'heure actuelle, le gouvernement n'a pas encore fait son choix entre un âge pivot de départ à la retraite, fixé à 64 ans, et une durée de cotisation. Cette dernière option est celle défendue par Emmanuel Macron. Pour Philippe Pihet, dans les deux cas, les travailleurs sont perdants. 

Le gouvernement souhaite adopter le projet de réforme en 2020 avant une entrée en vigueur en 2025.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess