Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Dordogne : les cheminots du Technicentre de Périgueux manifesteront ce vendredi

mardi 26 septembre 2017 à 14:27 Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord

Les cheminots du Technicentre de Périgueux manifesteront ce vendredi, avant une réunion très importante prévue à la préfecture, avec la direction de la SNCF et les élus et où leurs représentants ont finalement été conviés

Les ouvriers du Technicentre du Toulon en assemblée générale
Les ouvriers du Technicentre du Toulon en assemblée générale © Radio France - Valérie Déjean

Périgueux, France

Les cheminots du Technicentre de Périgueux manifesteront ce vendredi, avant une réunion très importante prévue à la préfecture, avec la direction de la SNCF et les élus et où leurs représentants ont finalement été conviés.

Ils feront grève l'après-midi, et tiendront ensuite une assemblée générale après la réunion, pour décider des suites à donner au mouvement. La réunion doit se tenir à 14h en présence de représentants des syndicats, de la direction nationale et régionale de la SNCF, des élus, et de la préfète.

La présence des représentants des ouvriers n'était pas acquise, elle a été actée ce jeudi matin par la préfecture. Une autre réunion suivra le 3 octobre.

Les cheminots s'inquiètent beaucoup d'éventuelles nouvelles suppressions de poste à Périgueux (90 sont déjà prévues), car ils craignent de ne pas avoir la charge de travail nécessaire. Ils avaient déjà voté la grève pour le 3 octobre prochain.

Par ailleurs Vianney le Vacon, conseiller municipal communiste de Périgueux se dit très inquiet. Suite au projet d'union entre Siemens et Alstom. Il estime que cela pourrait se faire sur le dos dit-il des ateliers de Saintes et Périgueux si la SNCF perd la gestion du matériel.