Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : les Français jouent la sécurité pour leurs vacances, la saison touristique s'annonce bonne

-
Par , France Bleu Périgord

Plus de 8 français sur 10 passeront leurs prochaines vacances en France, c'est le résultat d'un sondage Harris Interactive publié il y a quelques jours. Dans ce contexte, le Périgord, qui bénéficie d'une forte image de marque au niveau national, a une carte à jouer pour faire une bonne saison.

La campagne de pub télé a été rediffusée au mois de mai, au moment où les Français ont décidé leurs vacances
La campagne de pub télé a été rediffusée au mois de mai, au moment où les Français ont décidé leurs vacances © Radio France - Capture d'écran YouTube

Partir moins loin, mais être sûr de pouvoir partir, et de pouvoir être pris en charge en cas de problème : malgré la progression de la vaccination et le reflux de la pandémie dans de nombreux pays, 83% des français ont choisi de rester dans le pays pour leurs prochaines vacances selon un sondage Harris Interactive. Une tendance qui se répète par rapport à l'année dernière. "Le tourisme, c'est avant tout de la sécurité", explique Philippe François, expert en tourisme, fondateur de l'agence François Tourisme Consultants. "Donc s'il n'y a pas de sécurité, il ne peut pas y avoir de tourisme. Il y a encore une crainte, nous aurons bien sûr un petit peu d'Européens, mais nous n'aurons pas grand monde au niveau international. Mais le but, c'est que nous ayons suffisamment de touristes pour notre économie."

Si le Périgord bénéficie d'une image de département rural, où l'on peut facilement séjourner à l'écart des autres dans des hébergements individuels comme les gîtes, il manque d'équipements pouvant satisfaire une clientèle haut-de-gamme. "Actuellement, il y a une demande pour un tourisme de plus en plus luxueux ou en tout cas très confortable", avance Philippe François. "Ici, nous avons perdu de la capacité d'accueil de niveau luxe. Donc les gens vont avoir peut être tendance à partir ailleurs." En témoigne l'impossibilité, dès la mi-mai, de trouver des maisons avec piscine pour les vacances.

C'est d'ailleurs ce mois de mai que le Comité départemental du tourisme avait choisi pour la deuxième diffusion de sa campagne nationale de promotion à la télé, après une première diffusion en mars. "Ça tombait à point nommé", affirme l'expert en tourisme, "parce que c'est là qu'on prend sa décision de vacances. On sentait venir la vaccination, on sentait qu'on allait être progressivement libéré. N'oublions pas que nous avons déjà une forte image. Donc, si sur une forte image de marque, vous faites de la promotion, évidemment, ça va faire venir des touristes."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess