Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Dordogne : les gilets jaunes devraient rejoindre les cortèges syndicaux du 1er-Mai

-
Par , France Bleu Périgord

Le premier mai sera marqué en Dordogne par des cortèges communs entre gilets jaunes et syndicats. Trois rassemblements sont prévus dans le département.

Gilets jaunes et CGT mélangés
Gilets jaunes et CGT mélangés © Radio France - Antoine Balandra

Périgueux, France

Un 1er-Mai qui s'annonce tendu. A Paris en tout cas, les commerces qui seront sur le parcours du traditionnel défilé de la fête du travail devront rester fermer. Cette année, les autorités craignent un premier mai explosif. Avec la possible intrusion de 1500 blacks blocs dans les défilés. Plusieurs secteurs dont les Champs-Elysées seront interdits d'accès. 

Un premier mai en tout cas sur fond de fortes tensions sociales quelques jours après les annonces d'Emmanuel Macron et la fin du grand débat national. A Périgueux, la manifestation partira à 10h30 de la bourse du travail rue Bodin. A Bergerac, ce sera à 10h30 devant le palais de justice et à 10h place de la Grande Rigaudie à Sarlat devant la poste.

Et cela pourrait être l'occasion d'une convergence des luttes.CGT, FO, et la FSU défileront dans le même cortège que les gilets jaunes. Avec pour mot d'ordre : la hausse du SMIC ou encore le retour à la retraite à 60 ans à taux plein et la revalorisation du point d'indice pour les fonctionnaires.

Des revendications qui pour certaines sont celles des gilets jaunes. Des gilets jaunes toujours très en colère après les annonces d'Emmanuel Macron comme ce gilet jaune de Dordogne encore plus motivé pour manifester ce mercredi.

"Il n'y a rien eu dans le discours d'Emmanuel Macron, rien de précis, rien de chiffré. Tout le monde veut manifester, ceux qui vont à Bordeaux ont la rage. D'autres manifesteront en Dordogne. La réponse du gouvernement n'est pas là" dit-il

Les revendications ne sont pas forcément toutes les mêmes précise de son côté Corinne Rey, secrétaire générale de l'union départementale CGT de la Dordogne.

"Le mouvement social n'a jamais été en opposition. Il est vaste, il va des organisations syndicales aux partis politiques en passant par les gilets jaunes. Mais on ne les a pas attendus pour avoir ce genre de revendication. Et tant mieux si pour partie, on se retrouve sur des revendications communes avec le mouvement des gilets jaunes" dit-elle.