Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 54 en orange

Dordogne : les papeteries de Condat en partie à l'arrêt pendant plus d'une semaine

-
Par , France Bleu Périgord
Lardin-Saint-Lazare, France

Les papeteries de Condat, en Dordogne, arrêtent en partie leur activité pour un peu plus d'une semaine à partir de ce samedi 11 juillet et jusqu'au lundi 20 juillet. Le volume de commandes est insuffisant mais les syndicats restent optimistes.

Les papeteries de Condat comptent encore 460 salariés au Lardin-Saint-Lazare
Les papeteries de Condat comptent encore 460 salariés au Lardin-Saint-Lazare © Radio France - Marie-Sylvie Prudhomme

Les papeteries de Condat, en Dordogne, vont s'arrêter à partir de ce samedi 11 juillet. Elles prévoient un arrêt complet pour le week-end du 14 juillet et pour le week-end suivant avec une reprise partielle de la production la semaine prochaine. L'entreprise continuera donc d'honorer les commandes en cours. 

Depuis le début de la crise sanitaire, Condat fait face à une baisse des commandes. Elles sont en chute de 45% comparé au mois de juillet 2019. Mais les syndicats préfèrent rester optimistes et misent sur l'avenir depuis les annonces d'aides faites en février dernier

Une activité faible l'été

Les deux syndicats, FO et la CGT, ne se disent pas "plus inquiets que ça" pour autant. Force Ouvrière rappelle que l'été est une période où l'activité est toujours basse pour les papeteries. Mais cette année la crise sanitaire n'arrange rien : les festivals et les concerts sont annulés, il y a donc moins de flyers et d'affiches à réaliser et donc moins de ventes. 

De son côté, la CGT rappelle que les commandes ont tendance à doucement reprendre depuis quelques semaines même si elles sont moins nombreuses que l'an passé : "Au mois de juin on était à 60% de commandes de moins donc on a quand même rattrapé un peu de retard car ce mois-ci on est plus qu'à 45% de moins par rapport à juillet 2019", précise Philippe Grand, secrétaire général CGT à Condat.

Un plan de relance économique

Il faut dire que l'Etat a annoncé une aide de 14 millions d'euros pour l'entreprise Condat en février dernier. De son côté, la région Nouvelle-Aquitaine a accordé un prêt de 19 millions d'euros et l'effacement de la moitié de sa dette. Le groupe espagnol Lecta a ainsi décidé d'investir 92 millions d'euros pour la transformation d'une ligne de production qui devrait être plus lucrative : "C'est du papier destiné à faire des étiquettes, il y a de la demande pour ça donc on a bon espoir pour 2021", explique Patricia Canto, déléguée FO. Autre projet : l'installation d'une chaudière biomasse pour réduire les coûts énergétiques. 

L'année 2020 représente donc une "transition" pour les 460 salariés de l'entreprise qui espèrent un avenir "plus serein" d'ici les deux prochaines années.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess