Économie – Social

Dordogne: Non à plus de 30 élèves par classe au collège de Thenon

Par Marie-Sylvie Prudhomme, France Bleu Périgord vendredi 4 septembre 2015 à 14:41

collège Thenon
collège Thenon © Radio France - Marie-Sylvie Prudhomme

Ce lundi, les parents d'élèves du collège de Thenon bloqueront les accès à l'établissement. Ils dénoncent la suppression d'une des classes de 3ème et les classes à effectifs surchargés.

Après les parents d'élèves d'Exideuil qui manifestaient mardi dernier contre la suppression d'une classe de 6ème, c'est au tour des parents d'élèves du collège Suzanne Lacore de Thenon de se mobiliser. ****

Ce lundi matin, ils empêcheront l'accès à l'établissement . Les parents d'élèves protestent contre la suppression d'une des trois classes de 3ème. Depuis la semaine dernière, les deux classes de 3ème affichent un effectif de 32 élèves. Pour les parents d'élèves c'est inadmissible. Sandrine Laflaquière, la déléguée des parents d'élèves, ne décolère pas " on ne comprend pas que l'inspection académique arrive à nous laisser 32 élèves par classe pour des classes de 3ème sachant que matériellement ce n'est pas possible", * elle estime que la  qualité de l'enseignement est aussi remise en cause  avec le brevet à la fin de l'année." *

**

Manifestation collége de Thenon contre suppression de classe parent d'élèves

Pas assez de chaises, de tables et le brevet à la fin de l'année

Les enseignants qui soutiennent l'action des parents d'élèves, confirment que ces classes à plus de 30 élèves posent problème. Il y a d'abord l'aspect matériel, les chaises, les tables et l'espace dans les classes. Frédéric Lacoste, professeur de Sciences et Vie de la Terre explique "qu'il y a des salles effectivement où ça va être très compliqué, on se pose même des questions de sécurité" . En général, les effectifs des classes de collège varient entre 22 et 30 élèves maximum. Pour les enseignants, aller au-delà de  cette barrière de 30 élèves par classe c'est remettre en cause la qualité de l'enseignement. * "On se demande comment on peut préparer les épreuves du brevet avec des classes aussi surchargées"* s'interroge Frédéric Lacoste

Inquiétude pour les collèges de campagne

Mais la mobilisation des parents d'élèves de Thenon va au-delà de la protestion contre une suppression de classe. En juillet, les parents d'élèves et les enseignants du collège s'étaient déjà mobilisés. A l'époque la direction départementale des services académiques de la Dordogne voulait supprimer deux des 13 classes de l'établissement, une classe de 6ème et une classe de 3ème. La mobilisation avait contraint l'Education Nationale à reculer en maintenant la classe de 6ème.****

Les parents d'élèves et les enseignants sont aujourd'hui inquiets pour l'avenir du collège de Thenon et des autres "petits collèges" de campagne. Le maire "Les Républicains" de Thenon et conseiller départemental Dominique Bousquet soutient lui aussi l'action des parents d'élèves.

manifestation collège Thenon contre suppression de classe