Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Dordogne : Périgord aviculture et Maïsadour fusionnent

mercredi 5 décembre 2018 à 17:33 Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord

La coopérative périgourdine Périgord aviculture, qui produit des poulets labellisés IGP du Périgord va fusionner avec le groupe landais Maïsadour. Une manière pour Périgord aviculture de se sécuriser financièrement

Des poulets - illustration
Des poulets - illustration © Maxppp - Maxppp

Terrasson-Lavilledieu, France

C'est une petite révolution pour la coopérative Périgord aviculture.

La coopérative périgourdine de producteurs de poulets labellisés IGP du Périgord va entrer dans le groupe landais Maïsadour.

Maïsadour l'a officiellement voté ce mardi. Périgord aviculture l'avait acté le 7 novembre. Périgord aviculture regroupe 110 éleveurs périgourdins pour près de 19 millions d'euros de chiffre d'affaire.

La fusion avec le groupe landais sera effective le premier janvier prochain.

Maïsadour pourra ainsi sécuriser l'approvisionnement de son abattoir de Terrasson, "Fermiers du Périgord". 

Une décision qui permettra aussi de sécuriser aussi financièrement Périgord aviculture en cas de crise explique Virginie Petit, la présidente de Périgord Aviculture, qui est aussi éleveuse à Cornille.

" Ce rapprochement, il s'est fait de manière naturelle, parce que justement au moment de la liquidation de l'abattoir Gaye en 2011, on avait créé une union de coopératives avec Maïsadour, donc c'est la suite logique de cette union qui se transforme en fusion" dit Virginie Petit.

"En fait, cela permet de sécuriser les éleveurs et les 5 salariés de la coopérative face aux menaces sanitaires ou sociétales. La force de frappe de Maïsadour est beaucoup plus importante, cela permet de rationaliser les coûts de l'organisation de production, donc on avait tout à gagner dans cette fusion" dit Virginie Petit

La coopérative Périgord aviculture produit en ce moment 3 millions 200 mille poulets par an. Le siège restera à Boulazac.