Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Dordogne : un menuisier-charpentier met un panneau sur sa façade pour recruter

-
Par , France Bleu Périgord

A Savignac-les-Eglises, le patron de l'entreprise Horizons-Bois a posé un panneau au bord de la Départementale-705, pour trouver les neuf ouvriers qualifiés et l'ingénieur dont il a besoin. Il a reçu une trentaine de CV en dix jours

Geoffroy Saguet espère embaucher 10 personnes
Geoffroy Saguet espère embaucher 10 personnes © Radio France - Harry Sagot

Savignac-les-Églises, France

C'est une méthode radicale pour embaucher de nouveaux salariés. Après l'échec de ses petites annonces à Pôle-Emploi et sur LeBoncoin, Geoffroy Saguet a posé un panneau sur la façade de son entreprise de charpente-menuiserie, pour attirer les candidats. 

C'est un métier qui manque d'ouvriers qualifiés, j'ai fait ça parce qu'il me fallait du monde" - Geoffroy Saguet

Cinq ans après son lancement, Horizons-Bois emploie déjà entre 15 et 20 personnes à Savignac-les-Eglises, mais son patron veut encore embaucher une dizaine de personnes - au moins - pour se développer. Geoffroy Saguet cherche un ingénieur pour ses bureaux, et neuf ouvriers sur le terrain : charpentiers et menuisiers qualifiés, un couvreur et un chef d'équipe. Dix jours après la pose du panneau, il a déjà reçu une bonne trentaine de curriculum-vitae, d'ouvriers et même d'ingénieurs, et les entretiens d'embauche s'enchaînent. 

Geoffroy Saguet

Dix jours après la pose du panneau sur l'entreprise Geoffroy Saguet a déjà signé trois nouveaux contrats, mais son recrutement n'est pas bouclé.