Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Abattoir d'Eymet, maisons France Services : l'État et le Grand Bergeracois s'engagent sur 3,5 millions d'euros

-
Par , France Bleu Périgord

Un nouveau contrat sera bientôt signé entre l'Etat et le Grand Bergeracois, un partenariat pour financer de grands projets, installer des maisons France Services ou lutter contre la désertification médicale. Plus de 3,5 millions d'euros vont y être consacrés, en plus des sept millions déjà investis.

Les sommes investies permettront notamment de créer des Maisons France Services comme celle de La Force
Les sommes investies permettront notamment de créer des Maisons France Services comme celle de La Force © Radio France - Antoine Balandra

CRTE pour Contrat de Relance et de Transition Écologique : c'est le nom du nouveau contrat entre l'État et le Grand Bergeracois. Une première ébauche a été signée ce mercredi, mais la version finale sera signé au plus tard à la rentrée. "Il englobe les problématiques de mobilité", détaille Stéphanie Monteuil, la sous-préfète de Bergerac, invitée de France Bleu Périgord ce matin, "les problématiques médicales, puisqu'on est en pénurie de médecins sur le territoire et puis évidemment les gros projets d'infrastructures tel que la rénovation de l'abattoir d'Eymet ou la voie verte qui va traverser à terme les quatre intercommunalités et qui rattrapera le Sarladais. 

La grande nouveauté de ce contrat, c'est qu'il va aussi associer des acteurs qu'on n'a pas forcément l'habitude de voir, c'est à dire les associations, les habitants et les entreprises.

Destiné à rapprocher les services de l'État des citoyens, il permettra la création d'espaces France Services, tels qu'il en existe déjà à La Force ou à Lalinde."Le territoire est très vaste, l'idée c'est de multiplier l'approche des services publics", explique Stéphanie Monteuil. "Donc on pourra demander sa carte grise, on pourra aussi avoir des rendez vous pour sa déclaration d'impôts,... C'est vraiment du quotidien, c'est vraiment très important de faire un maillage des services publics."

Sept millions d'euros ont déjà été donnés aux collectivités territoriales pour réaliser leurs projets. Sur les projets ciblés dans ce contrat, 1,6 million d'euros ont été investis, pour atteindre à terme plus de 3,5 millions et demi d'euros. Le volet écologique de ce CRTE permettra aussi de revitaliser les centres des bourgs selon la sous-préfète de Bergerac : "On a beaucoup d'habitats à rénover. On a aussi à reconquérir nos centre-villes et la totalité des communes pour qu'on n'ait plus des maisons vides, comme on peut le voir dans certains lieux. Donc l'idée, c'est de pouvoir rénover avec tous les crédits que le plan de relance a mis à disposition. Et puis aussi, toutes les aides d'ingénierie que peut mettre l'Etat en place."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess