Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Dordogne : une centaine de soignants ont manifesté ce mardi à Périgueux pour demander plus de moyens

Par

A trois jours de la fin du Ségur de la santé, le personnel hospitalier a de nouveau manifesté ce mardi devant l'hôpital de Périgueux. Une mobilisation moins importante que lors du dernier rassemblement le 16 juin dernier.

Parmi les manifestants, les techniciens du laboratoire de l'hôpital de Périgueux Parmi les manifestants, les techniciens du laboratoire de l'hôpital de Périgueux
Parmi les manifestants, les techniciens du laboratoire de l'hôpital de Périgueux © Radio France - Emmanuel Claverie

A l'appel de la CGT, de la CFDT et de la CFE-CGC, une centaine de personnes se sont rassemblées ce mardi 30 juin au niveau du rond-point d'accès au centre hospitalier de Périgueux. Une nouvelle manifestation à trois jours de la fin du Ségur de la santé. Techniciens de  laboratoire, aide-soignants, infirmiers, médecins ont une nouvelle fois réclamé plus de moyens pour l'hôpital public et des augmentations de salaires.

Publicité
Logo France Bleu
Les revendications restent les mêmes © Radio France - Emmanuel Claverie

Les Périgourdins absents

Infirmière en pédiatrie, Elodie, la trentaine ne cachait pas sa déception. Très peu de Périgourdins ont fait le déplacement pour les soutenir. "On nous applaudit pendant le Covid-19 mais au final, c'est vite oublié regrette-t-elle. Les gens qui nous applaudissent ne sont pas là. Après il faut qu'ils se souviennent que quand ils sont dans les lits d'hôpitaux, ils veulent qu'on prenne soin d'eux, et on est là pour ça. C'est pour cela que nous demandons plus de personnel, pour prendre le temps avec les patients"

loading
La CGT, la CFDT et la CFE-CGC appelaient à manifester ce mardi © Radio France - Emmanuel Claverie

Même amertume chez Caroline, aide-soignante en unité post-urgence. "Comme quoi ils n'ont pas compris. Je pense que pour eux,  c'était plus une distraction d'applaudir à 20 heures!". Elle reconnait manifester parce qu'elle en a "plein le dos". "Le manque de personnel, le manque de matériel, le personnel fracassé, y en a marre." lâche-t-elle. Quand on lui parle des annonces faites lors du Ségur de la santé, Caroline préfère en rire. "J'ai arrêté de rêver moi, je ne crois que ce que je vois". Plus que des augmentations de salaire, l'aide-soignante réclame  du personnel supplémentaire. "Qu'on puisse prendre nos jours de repos, nos jours de congés, ne pas se retrouver fracassée à 40 ans, parce qu'à force de tirer sur la corde, ça fait mal! Ils peuvent nous donner tout l'or du monde, si on ne peut pas travailler correctement, on ne sera jamais satisfait. C'est dur de débaucher en se disant qu'on n'a pas fait le travail comme on aimerait le faire" conclut-elle.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu