Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Dordogne : une réunion fixée au 28 août pour discuter du sort des Papeteries de Condat

-
Par , France Bleu Périgord

Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie, était à Montignac mercredi 14 août pour visiter l'entreprise Pastels Girault, à quelques kilomètres des Papeteries de Condat.

Agnès Pannier-Runacher dans la galerie de l'entreprise Pastels Girault
Agnès Pannier-Runacher dans la galerie de l'entreprise Pastels Girault © Radio France - Manon Leterq

Montignac, France

C'était une visite ministérielle très remarquée, par sa présence à l'entreprise Pastels Girault, et son absence aux Papeteries de Condat. Agnès Pannier-Runacher à peine arrivée, le pied dans son véhicule, l'autre au sol, était sollicitée par les élus sur la question des Papeteries de Condat. Germinal Peiro, président du conseil départemental de Dordogne, lui a remis une lettre signée par plusieurs conseillers départementaux, pour une fois encore, insister sur cette problématique

Germinal Peiro, président du conseil départemental, lui a remis une lettre signée par les conseillers départementaux - Radio France
Germinal Peiro, président du conseil départemental, lui a remis une lettre signée par les conseillers départementaux © Radio France - Manon Leterq

Pastels Girault, c'est 150 000 pastels chaque année

La représentante du gouvernement après avoir répondu à chacun, a débuté sa visite dans l'entreprise Pastels Girault, gérée par Karine et Stéphane Loiseau. Elle créé depuis plus de 200 ans des bâtonnets de pastels, 150 000 par an, à la main ! C'était l'occasion pour la secrétaire de rappeler l'importance de l'artisanat pour le tissu économique local, mais aussi national. Et preuve de sa réussite, la société exporte chaque année 50% de sa production. Sur place, Agnès Pannier-Runacher a mis la main à la pâte, aidée de Stéphane Loiseau, pour s'essayer aux différentes étapes de fabrication ancestrales, toujours en vigueur pour concevoir les produits.

Les gérants de Pastels Girault Stéphane et Karine Loiseau, successeurs de Christian Petit (à droite) - Radio France
Les gérants de Pastels Girault Stéphane et Karine Loiseau, successeurs de Christian Petit (à droite) © Radio France - Manon Leterq

Une réunion pour "fixer un calendrier"

Après cette visite d'une heure, Agnès Pannier-Runacher a accepté à la demande des représentants syndicaux et des élus, sur proposition de la préfecture, de participer à une réunion près de là, au manoir de Chambon. A l'issue de la réunion, pas de proposition concrète pour dissiper les inquiétudes des 500 salariés de l'entreprise. Une chose en est ressortie : l'organisation d'une table-ronde le 28 août en présence des syndicats et des élus, pour "fixer un calendrier". Mais la secrétaire d'Etat a assuré que le gouvernement était actif sur le dossier.