Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : une taxe qui double pour un tiers des commerçants et artisans de Vergt

-
Par , France Bleu Périgord

L'adhésion au Grand-Périgueux est un très mauvais coup pour un tiers des commerçants et artisans du pays Vernois : la contribution foncière de leur entreprise a doublé voire triplé. Mais cet impôt qui remplace la taxe professionnelle baisse pour les petits chiffres d'affaires.

La taxe de certains commerçants et artisans a doublé
La taxe de certains commerçants et artisans a doublé © Radio France - Harry Sagot

Ils ont décidé de lancer une pétition. Certains commerçants, artisans, ou professions libérales du canton de Vergt ont constaté début-décembre que  leur Contribution foncière des entreprises (la CFE qui remplace la taxe professionnelle) avait doublé voire triplé. Ils n'avaient pas pu venir cette conséquence de l'adhésion de leur communauté de communes au Grand Périgueux

140 perdants, 252 gagnants

Les entreprises du pays Vernois sont désormais taxés au barème de l'agglomération de Périgueux, c'est une baisse pour 252 entreprises aux petits chiffres d'affaires, c'est une augmentation pour 140 autres. Les perdants ont découvert le changement début-décembre et sont évidemment furieux ; ils lancent une pétition. Eliane Peloux par exemple, la gérante du Vigneron gourmand, doit payer 1.229€ de CFE contre 572€ l'an dernier.

Nous n'étions pas informés" - Eliane Peloux, caviste

La Contribution foncière des entreprises est calculée selon le chiffre d'affaires, et le Grand Périgueux reconnait qu'une taxe sur les bénéfices serait plus juste, mais pour Jean-Pierre Passerieux, vice-président du Grand Périgueux en charge des finances "il s'agit quand même d'une justice fiscale" par rapport à l'ancienne taxe professionnelle. Le Grand Périgueux a établi un barème calculé sur le chiffre d'affaires, qui évite aux petites entreprises de payer autant que les grandes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess