Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

172.000 embauches annoncées dans les Hauts-de-France en 2018

mardi 17 avril 2018 à 6:07 Par Julie Szmul, France Bleu Nord

D'après une enquête publiée par Pôle Emploi, la région Hauts-de-France traverse une belle période économique. Déjà amorcée en 2017, celle-ci se confirme : les chefs d'entreprises prévoient d'embaucher massivement, cette année. Le moment idéal pour trouver du travail !

Illustration (panneau Pôle Emploi)
Illustration (panneau Pôle Emploi) © Maxppp - Maxppp

Lille, France

Les entreprises du Nord et du Pas-de-Calais ont prévu d'embaucher, en 2018 ! C'est ce qui ressort d'une enquête, publiée par Pôle Emploi, baptisée Besoin de Main d'oeuvre. Le principe : demander aux chefs d'entreprises de la région Hauts-de-France s'ils prévoient de recruter dans l'année à venir. La réponse est sans appel : 172.000 embauches prévues en 2018 dans la région, dont 120.000 rien que dans nos deux départements. C'est 28,2% de plus qu'en 2017, et c'est inédit. 

Les secteurs qui recrutent

Les secteurs concernés sont principalement la logistique, les transports et le développement numérique. Les services, comme l'hôtellerie-restauration en font également partie. Précision importante, les contrats envisagés par les chefs d'entreprises sont, dans sept cas sur 10, des contrats longs (de plus de six mois). La directrice régionale de Pôle Emploi, Nadine Crinier, se réjouit de ces prévisions.

Notre région est souvent pointée du doigt pour ses problèmes économiques. Pour une fois, on a une enquête qui nous prouve le contraire : du travail, il y en a dans notre région !

Des candidats pas assez formés

Paradoxalement, certains de ces secteurs ont du mal à recruter, alors que la demande est là. Principal problème : le manque de qualification des candidats qui postulent. Certains métiers demandent en effet des compétences particulières : par exemple, on recherche en ce moment dans le Pas-de-Calais des charpentiers spécialisés dans le métal, une qualification rare. Même chose dans le Nord, où certaines entreprises désespèrent de trouver des conducteurs d'engin de traction.

Le problème est le même pour des métiers dits plus "classiques" : les charcutiers-traiteurs, par exemple. François Evrard, patron de la boucherie du même nom, à Lille, voit chaque jour des candidats se présenter dans sa boutique, à la recherche d'un contrat de professionnalisation.

Souvent, ce sont des jeunes qui sortent du collège. Mais il arrive aussi que des adultes, en pleine reconversion professionnelle, se présentent, à la recherche d'un contrat type CAP

Des reconversions professionnelles de plus en plus fréquentes. Nadine Crinier, directrice de Pôle Emploi Hauts-de-France, conseille d'ailleurs à tous les demandeurs d'emploi de ne pas hésiter à se former à un autre métier que celui qu'ils ont exercé jusqu'ici : une bonne manière, d'après elle, de profiter de la conjoncture actuelle et trouver ainsi rapidement un emploi.