Économie – Social

Douaisis : un nouveau voisin pour Amazon et Renault

Par Eric Turpin et Florian Royer, France Bleu Nord et France Bleu jeudi 21 janvier 2016 à 11:46

Construction d'une plateforme Goodman à Lauwin-Planque, commune voisine
Construction d'une plateforme Goodman à Lauwin-Planque, commune voisine © Maxppp

La communauté d’agglomération du Douaisis signe jeudi une promesse de vente avec la société Goodman, l’un des plus importants promoteurs immobiliers du monde. Les terrains sont destinés à accueillir de nouvelles entreprises et créer des emplois.

Amazon et Renault auront bientôt un nouveau voisin. Goodman, l'un des plus importants investisseurs immobiliers du monde, doit acquérir jeudi à Lambres-lez-Douai un terrain de 70 hectares destiné à accueillir des entreprises et des plateformes logistiques.

Les terres appartenaient à Renault, qui n’en avait plus l’usage. En 2014, la communauté d’agglomération du Douaisis (CAD) acquiert ces 70 hectares pour 3,5 millions d’euros.

Il a d’abord fallu les viabiliser, les relier à des routes et les préparer à recevoir trois bâtiments destinés aux futures entreprises qui s’y installeront. Le plus important couvre 100.000 m². « C’est l’un des plus grands au nord de Paris », se félicite Christian Poiret, le président de la CAD. Les deux autres font 24.000 ou 36.000 m².

En 2015, Goodman se porte acquéreur des terrains fraîchement toilettés et baptisés Ermitage 2. La CAD s’en sépare pour quatre millions d’euros.

Pas de plus-value mais des emplois

On pourrait croire que la CAD réalise une plus-value de 500.000 euros sur cette vente, or il n’en est rien. « On est même en négatif », précise Christian Poiret, « l’achat et l’aménagement des 70 hectares ont coûté bien plus que ces quatre millions ». Le président de la collectivité locale voit à long terme. Il compte rentrer dans ses frais deux après la vente, « lorsque nous aurons touché le foncier bâti et la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises, alors nous aurons équilibré le budget ».

Son souci prioritaire est l’attractivité du territoire. Christian Poiret espère réussir le même coup que Lauwin Park, situé sur la commune de Lauwin-Planque, dont il est maire. Ce pôle logistique accueille de célèbres enseignes comme Amazon et Kiabi. « L’arrivée d’un tel complexe, c’est des milliers d’emplois à la clé. Intérimaires et CDD bien sûr, mais aussi beaucoup de CDI », précise-t-il.

Le maire de Lambres-lez-Douai, Martial Vandewoenstyne, se réjouit également de cette arrivée dans un Douaisis où 15 % de la population est touchée par le chômage. « Le Douaisis relève la tête depuis quelques temps, ces prochaines installations confirment l’attractivité de la zone », explique-t-il. La promesse de vente devrait se transformer en vente ferme dans les prochains mois.

Qui est Goodman ?

Goodman est un investisseur et promoteur immobilier basé en Australie. Inconnu du grand public, le groupe est pourtant l’un des leaders de son domaine. C’est un opérateur logistique. Il achète d’importantes surfaces de terrain, souvent en périphérie de grandes villes, puis les redistribue à des entreprises désireuses de s’y installer.

Goodman octroie les parcelles selon les demandes de ses clients et se charge de toute la fiscalité et de l’aménagement du terrain. Vu leurs tailles, les parcelles accueillent souvent des entrepôts. C’est le cas par exemple sur la commune voisine de Lauwin-Planque où se situe l’immense entrepôt Amazon. 

Goodman gère également des fonds qui flirtent avec les 18 milliards d’euros. Son directeur en France depuis 2013 est Philippe Arfi.

Partager sur :