Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Drancy, les jeunes coachent les seniors pour trouver un emploi

-
Par , France Bleu Paris
Drancy, France

Et si les jeunes aidaient les séniors à trouver du travail? A Drancy, en Seine-Saint-Denis, la mission emploi lance une opération inédite : des étudiants qui parrainent des chômeurs "âgés". Ils s'engagent à envoyer pour eux leur CV par mail aux employeurs.

Martine présente son CV à ses deux parrains étudiants
Martine présente son CV à ses deux parrains étudiants © Radio France - Rémi Brancato

On connaît les contrats d'avenir et les aides pour favoriser l'embauche des jeunes. Mais pour les seniors, les dispositifs sont rares. La mission emploi de Drancy fait exception, avec l'opération "calypso". Le principe : un jeune étudiant qui parraine un senior au chômage et qui l'aide dans sa recherche d'emploi.

Samedi, six seniors sont ainsi venus rencontrer pour la première fois leurs jeunes parrains. "J'ai 57 ans, on m'a virée de mon boulot et quand on arrive à cet âge-là, c'est extrêmement difficile" confie Martine, ex-vendeuse, devant le groupe réuni dans une salle de la mission emploi. "Pour moi les gens qui avaient travaillé toute leur vie avaient un réseau et pouvaient toujours rebondir... la preuve que non", réalise Julien Connevant, étudiant en communication.

Les jeunes ont rencontré leurs filleuls pour la première fois, Rémi Brancato.

Contrer "une hystérie jeuniste"

Alors les jeunes et les seniors forment des petits groupes, par trois : deux parrains pour un filleul. Douze étudiants ou compagnons du devoir ont en effet fait le déplacement.  L'objectif c'est notamment de se former aux nouvelles technologies. Pour beaucoup de séniors, postuler sur Internet, c'est compliqué. "Je suis de la génération Minitel" confie, avec un sourire, Jean-Philippe Bernazeau. Cet ancien gardien d'immeuble de 55 ans, se trouve sans emploi depuis cinq ans, après un licenciement économique. Depuis, il n'a jamais retrouvé, malgré son expérience longue, car il n'a pas le diplôme exigé désormais, un CAP qu'il n'a pas pu passer.

"Pour moi, les seniors sont mis de côté. Vous croyez toujours arriver au bout du tunnel et vous ne le voyez jamais" raconte Jean-Philippe.

Jean-Philippe Bernazeau: "pour moi l'informatique, c'est difficile"

Et le directeur de la mission emploi, Jérôme Laverny, explique la consigne aux étudiants : envoyer chaque jour le CV de leur filleul aux employeurs qui publient des annonces. "S'il y a une personne ou deux qui trouvent du boulot, tant mieux" dit-il et "s'il n'y en a pas, on aura essayé". Pour lui, ce projet Calypso vise aussi à "rétablir une certaine équité". Il dénonce "une hystérie jeuniste", quand il constate la liste des contrats aidés destinés aux jeunes et le manque d'aide pour les seniors au chômage.

Jérôme Laverny dénonce "une hystérie jeuniste"

ECOUTER | Le reportage de Rémi Brancato

LIRE | Le site de la mission emploi de Drancy

Choix de la station

À venir dansDanssecondess