Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Droits TV : la Ligue de football professionnel valide un prêt face au non-paiement de Mediapro

-
Par , France Bleu

Les clubs de foot français réunis en assemblée générale ont validé ce lundi la souscription d'un prêt de 112 millions d'euros par la Ligue de football professionnel révèle l'AFP, face au non-paiement des droits TV de la part de Mediapro.

La LFP s'endette à nouveau face au non-versement des droits TV par Mediapro.
La LFP s'endette à nouveau face au non-versement des droits TV par Mediapro. © AFP - FRANCK FIFE

C'est un nouvel épisode du feuilleton Mediapro. Les clubs français ont validé ce lundi en assemblée générale la souscription d'un prêt de 112 millions d'euros par la Ligue de football professionnel indique l'AFP, et ce afin de faire face au non-versement ce mois-ci des droits TV par le diffuseur sino-espagnol Mediapro.

Un prêt validé "à l'unanimité"

La réunion a rassemblé les patrons des clubs de Ligue 1 et Ligue 2, mais aussi des entraîneurs, joueurs et médecins. La souscription du prêt a été validée "à l'unanimité" des personnes présentes, a indiqué un participant à l'AFP. Jeudi, le principe d'un prêt avait été acté par le conseil d'administration de la LFP pour trouver une solution à court terme, puisque Mediapro, principal détenteur des droits TV de la Ligue 1, tarde à payer les échéances dues en octobre, estimées par le journal l'Equipe à 172 millions d'euros. 

Les droits TV constituent la principale source de revenus des clubs : 36% pour la L1 en 2018-19 selon la DNCG, gendarme financier du foot français. La Ligue a en revanche encaissé 71 millions d'euros début octobre de la part des autres diffuseurs (BeIN Sports, Canal+, Free) du Championnat de France, mais elle s'est aussi déjà endettée au printemps avec un prêt garanti par l'Etat de 224,5 millions d'euros pour compenser l'arrêt du Championnat à cause de l'épidémie de coronavirus.

Jaume Roures, fondateur et dirigeant de Mediapro, a décidé d'organiser une conférence de presse mercredi à 10h45 à Paris.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess