Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les commerces de Drôme et d'Ardèche pourront ouvrir dès le dimanche 29 novembre

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Comme partout en France, les commerces ont la possibilité d'ouvrir dès le dimanche 29 novembre. Certains avaient déjà prévu de rester ouvert.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Cédric Lieto

Les préfets de l'Ardèche et de la Drôme ont pris un arrêté pour autoriser les magasins à ouvrir dès le dimanche 29 novembre ainsi que tous les dimanches de décembre, jusqu'au 27. Une mesure qui vise à booster le chiffre d'affaires des magasins

Un meilleur étalement de la clientèle

La ministre du travail Elisabeth Borne a expliqué dans sa note aux préfets que cette ouverture le dimanche permettait aussi de mieux étaler la clientèle sur l'ensemble du week-end. Avec la possibilité de fermer à 21 heures, c'est aussi une mesure sanitaire. C'est ainsi que les commerçants du plateau des Couleures ont décidé après réflexion d'ouvrir ce dimanche à Valence. Ils seront ouverts de 10 à 18 heures. C'est aussi le cas du centre commercial de centre-ville Victor-Hugo. 

Les dimanches du maire

A Valence, cette mesure gouvernementale ne change rien puisque les commerçants avaient la possibilité d'ouvrir ce 29 novembre. Cela fait partie des quatre dimanches avant Noël où l'ouverture est possible grâce à une décision municipale. Souvent les municipalités avaient prévu une ouverture les 6, 13, 20 et 27 décembre.   

Reste à savoir si les commerçants vont se saisir de cette opportunité. Des commerçants de centre-ville ont déjà fait savoir qu'ils resteront fermés ce dimanche : cela peut coûter cher s'ils ont des salariés à un moment où la trésorerie est souvent au plus bas. Certains craignent également que les clients ne soient pas au rendez-vous. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess