Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Drôme : "Je vais craquer mon budget !", les clients heureux de retrouver leurs magasins

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Dans la Drôme comme en Ardèche, les magasins de jouets, de prêt-à-porter ou encore de maroquinerie ont rouvert leurs portes ce samedi, attaquant la dernière ligne droite jusqu'aux fêtes de fin d'année.

Session shopping entre mère et fille au plateau des Couleures à Valence
Session shopping entre mère et fille au plateau des Couleures à Valence © Radio France - Claire Leys

Les vendeurs de la zone commerciale Les Couleures à Valence s'attendaient à vivre une journée frénétique ce samedi, pour la réouverture des boutiques. "Finalement, l'affluence est comparable à un samedi habituel", remarque une employée d'un magasin de prêt-à-porter. Il reste quelques places sur les parkings et la circulation est fluide dans les rayons. "On espérait faire une meilleure journée", avoue la gérante d'une boutique de mode masculine. Certains produits sont tout de même très prisés : les manteaux d'hiver, les vêtements pour enfants et bien sûr les décorations de Noël. 

Une sensation de liberté retrouvée pour les clients à Valence

Ce couple de Drômois est à la recherche de décorations de Noël.
Ce couple de Drômois est à la recherche de décorations de Noël. © Radio France - Claire Leys

"Je vais craquer mon budget, glisse Corinne, une Valentinoise. Ça fait du bien de sortir, de voir du monde ! Le confinement est dur à supporter, alors aujourd'hui j'en profite, je me lâche". D'autres sont venus pour des urgences, comme Catheline. "Mon fils de 14 ans a eu une poussée de croissance pendant le confinement, il fallait absolument que je le rhabille !"

Il faut parfois attendre son tour à l'extérieur pour respecter la jauge maximale autorisée en magasin.
Il faut parfois attendre son tour à l'extérieur pour respecter la jauge maximale autorisée en magasin. © Radio France - CL

La plupart des magasins ont condamné leurs cabines d'essayage, tous ont mis en place un sens de circulation et une jauge. Il faut parfois attendre son tour à l'extérieur pour respecter la règle des huit mètres carrés par client. "Au niveau du protocole sanitaire, nous sommes rodés et les clients sont très respectueux. Ils sont heureux de revenir en magasin", explique Cassandra, employée d'une enseigne de prêt-à-porter féminin. 

Les cabines d'essayage sont condamnées pour éviter la propagation du virus.
Les cabines d'essayage sont condamnées pour éviter la propagation du virus. © Radio France - CL
Choix de la station

À venir dansDanssecondess