Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Drôme : les buralistes neutralisent des radars pour dire non au paquet à 10 euros

vendredi 21 juillet 2017 à 4:45 Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme Ardèche

Les buralistes de la Drôme ont mené une action coup de poing, ce jeudi soir, pour protester contre le paquet de cigarettes à dix euros. Ils ont bâché une quinzaine de radars, du nord du département jusqu'à Montélimar, pour faire pression sur le gouvernement.

Des buralistes de la Drôme bâchent des radars
Des buralistes de la Drôme bâchent des radars - DR

Les buralistes de la Drôme, en colère, ont bâché une quinzaine de radars, hier soir, du nord du département jusqu'à Montélimar. Une action symbolique pour mettre la pression sur le gouvernement et dire non au paquet de cigarettes à dix euros.

Une action coup de poing pour dire stop

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé il y a quinze jours une hausse progressive du prix du paquet de cigarettes jusqu'à dix euros. De quoi mettre très en colère les buralistes. Dans la Drôme, comme un peu partout ne France, ils sont décidé de mener une action coup de poing, ce jeudi soir, pour faire entendre leur ras le bol.

Ce jeudi soir, ils se sont retrouvés à Valence-Sud pour aller bâcher une quinzaine de radars du département. _"Il faut marquer les esprits et donner un coup de semonce au gouvernemen_t" explique Didier Reboulet, buraliste à Romans-sur-Isère et président de la Fédération centre sud-est des buralistes.

"Économiquement ce n'est plus viable, l'an dernier encore 500 buralistes ont fermé en France, certains vont encore mettre la clef sous la porte"

"On en a marre de se faire matraquer, après le paquet neutre c'est le paquet à dix euros ; on ne servira plus qu'à vendre des timbres et faire des photocopies, on ne pourra plus vivre" explique Christian Rey, buraliste à Valence.

Didier Reboulet, président des buralistes de la Drôme :"économiquement ce n'est plus viable, des buralistes vont fermer".

Les buralistes craignent une explosion de la contrebande

Didier Reboulet, buraliste à Romans-sur-Isère et président de la Fédération centre sud-est des buralistes.  - Radio France
Didier Reboulet, buraliste à Romans-sur-Isère et président de la Fédération centre sud-est des buralistes. © Radio France - Mélanie Tournadre

"Cette politique ne fonctionne pas, le paquet neutre n'a pas fait baisser le nombre de fumeurs ne France ; le paquet à dix euros ne changera rien non plus" assure Didier Reboulet. Il craint surtout la montée du marché illégal.

"On est déjà à 27% de marché parallèle, du tabac qui n'est pas vendu dans nos commerces ; avec cette hausse du prix ça va monter à 40%, c'est de la folie".

"Pour lutter contre le tabagisme, il faut d'abord lutter contre le marché parallèle" assure Didier Reboulet. Cette action coup de poing avait déjà eu lieu il y a près de deux ans concernant le paquet neutre. "Là on ne casse rien, on bâche juste les radars mais s'il faut casser pour se faire entendre et se faire respecter et bien peut-être qu'il faudra le faire" prévient le président de la Fédération centre sud-est des buralistes.

Reportage sur cette action coup de poing des buralistes drômois.