Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Du carton pour isoler les bâtiments : une idée novatrice pour une entreprise d’insertion du Chalonnais

lundi 2 mai 2016 à 6:00 Par Jacky Page, France Bleu Bourgogne

Le ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, Emmanuel Macron, inaugure ce lundi matin à Fragnes une unité de production d’ouate de cellulose à base de cartons recyclés.

L'atelier de production d'isolant thermique à base de carton
L'atelier de production d'isolant thermique à base de carton © Radio France - Jacky Page

Fragnes, France

Emmanuel Macron passe ce lundi en Saône-et-Loire. Avant de se rendre au Creusot pour une visite au site AREVA Creusot Forge, il va inaugurer ce qu’on peut présenter comme le fleuron du groupe ID’EES. L’usine IDEM, installée dans les anciens locaux de Kodak, abrite un atelier de fabrication d'ouate de cellulose, extraite de cartons de récupération. Le matériau obtenu sert d'isolant thermique pour les habitations. Il a fallu plusieurs années d’études pour mener à bien ce projet novateur. Et avoir la confirmation que la ouate de cellulose tirée du carton était un bon produit. Christian Marie, le directeur du site, explique que des essais ont été réalisés en Allemagne et qu’une usine a même été louée en Lettonie pour travailler grandeur nature ce matériau. La matière première provient des déchets d’une cartonnerie, et les déchetteries du Chalonnais sont mises à contribution. Le carton, uniquement de couleur marron pour donner au produit un aspect uniforme, est soigneusement trié. On évite les parties imprimées pour que l’ouate qui en est tirée contienne le moins d’encre possible. Les cartons passent ensuite dans une machine qui les lacère et les transforme en une ouate vaporeuse, prête à être utilisée comme isolant thermique.

Une entreprise d’insertion pour aider des personnes à reprendre pied dans le circuit social et économique

L'usine IDEM est une entreprise d'insertion appartenant au groupe ID'EES. Elle offre contrat de travail, qualification et expérience professionnelle à des personnes qui ne trouvent pas d'emploi dans le circuit économique habituel. Sylvie, 55 ans, revenue en France après avoir vécu au Québec, a traversé une période difficile. Sans emploi et sans logement, elle a quitté ce cercle infernal en étant recrutée dans l’entreprise IDEM, dans la partie où l’on fabrique des panneaux de carton compressés servant à fabriquer des palettes ou à la protection d’objets emballés. Et Sylvie a repris son avenir en mains, avec la volonté de devenir assistante maternelle. Ici, la durée des contrats ne peut excéder 24 mois. Un délai pendant lequel les salariés sont accompagnés pour reprendre pied dans le circuit économique classique. Sur le site de Fragnes, le taux de retour à l'emploi et à la formation est de 65%. En pleine charge, l'an prochain, l'usine pourrait produire jusqu'à 6000 tonnes d’isolant thermique, et faire travailler 30 personnes. Gageons qu’elle saura « emballer » le ministre de l’Economie.

Christian Marie, directeur de l'usine, à propos des personnels en insertion