Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Du monde pour la réouverture des commerces dans le centre-ville de Clermont-Ferrand

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Les commerces ont fait le plein dès la réouverture ce samedi matin dans le centre-ville de Clermont-Ferrand, devant parfois faire patienter les clients sur le pas de leur porte à cause de la jauge et de la règle d'une personne pour huit mètres carrés.

Les rues commerçantes du centre-ville de Clermont-Ferrand étaient bien remplies dès tôt le matin ce samedi.
Les rues commerçantes du centre-ville de Clermont-Ferrand étaient bien remplies dès tôt le matin ce samedi. © Radio France - Théophile Vareille

Les clients ont été au rendez-vous pour la réouverture des commerces "non-essentiels" ce samedi matin dans Clermont-Ferrand. Après un mois de fermeture forcée à cause du deuxième confinement, les commerces rouvraient avec un protocole sanitaire renforcé : un client pour huit mètres carrés, fléchage, gel et masques obligatoires.

Reportage à l'ouverture des magasins ce samedi matin dans le quartier de la cathédrale à Clermont-Ferrand.

Au magasin de jeux vidéos Gamecash il y a même eu trop de monde à l'ouverture ce samedi. Le gérant Guilhem Gouin a dû demander à des clients de patienter dehors, la jauge de neuf personnes maximum dans son magasin étant atteinte.

Des clients fidèles qui ont boycotté les achats sur internet en attendant la réouverture

Une situation dans laquelle ce commerçant n'a pas été ravi de se retrouver : "_C'est frustrant de demander aux gens de patienter dehors_, encore là il faisait beau, mais quand il va faire froid et pleuvoir, ça ne va pas être évident du tout." Une frustration que vient compenser un beau début de journée : "En une demi-heure j'ai fait autant de ventes qu'en une journée de click-&-collect."

Au magasin de produits dérivés Sweets, la visière est de mise pour les vendeurs.
Au magasin de produits dérivés Sweets, la visière est de mise pour les vendeurs. © Radio France - Théophile Vareille

Pour éviter de se retrouver à la porte des magasins, Patricia, venue acheter des cadeaux de Noël pour ses belles-filles, avait fait le pari de venir tôt ce samedi, "dès neuf heures". Elle attendait la réouverture des magasins avec impatience : "Acheter sur internet ce n'est pas pareil, on ne peut pas regarder en vrai, on ne peut pas flâner, ni faire les vitrines, c'est triste !"

Elizabeth, en train de payer à la caisse magasin de produits dérivés Sweets, a elle aussi attendu par choix la réouverture des magasins : "Je n'ai fait aucun achat en ligne, il faut soutenir nos commerces de proximité et je me sens totalement en sécurité avec le protocole sanitaire."

Derrière le comptoir, Clara la vendeuse se dit "très contente de revoir du monde", et espère connaître une belle période de fête car dans cette boutique le chiffre d'affaires du mois décembre est d'habitude le double de celui d'un mois normal.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess