Économie – Social

Commerces du centre d'Avignon : ça va bouger

Par Aurélie Lagain et Jean-Pierre Burlet, France Bleu Vaucluse mardi 11 octobre 2016 à 5:50

Blachère aurait des projets dans cet ancien immeuble de bureaux
Blachère aurait des projets dans cet ancien immeuble de bureaux © Radio France - Aurélie Lagain

Des investisseurs privés sont prêts à faire évoluer les commerces dans le centre-ville d'Avignon.

Le cœur de ville d'Avignon est-il attractif pour les commerçants, pour les clients ? Est-il en passe de devenir un désert ou des investisseurs vont-ils le sauver ?

Ces questions se posent à quelques mois des Fêtes alors que les commerçants devront se passer du marché de Noël qui quitte la place de l'Horloge pour tenter de s'implanter dans la zone commerciale de Vedène (Buld'air shopping center).

Les commerçants voient le nombre de clients baisser. Mais le salut pourrait bien venir du privé.

Plusieurs projets en centre-ville

Le groupe Monoprix va récupérer les locaux d'une boutique de vêtements (Jennifer) voisine de son magasin de la rue de la République pour y installer une enseigne d'alimentation haut de gamme.

Autre signal positif, le projet qui doit voir le jour dans les anciens bâtiments du Crédit agricole rue Joseph Vernet. Le groupe Blachère doit créer une résidence hôtelière, une salle de sport et éventuellement une galerie marchande. Mais selon Blachère Immobilier, il est trop tôt pour en parler. La rumeur fait toutefois chaud au cœur des commerçants qui résistent encore dans cette rue.

Corinne Chatriot, commerçante dans la rue Joseph Vernet, élue à la chambre de commerce et d'industrie et du club Veroncelli (commerçants hyper centre)

À propos de rumeur, celle qui annonce la disparition du magasin Zara du centre-ville est démentie par le groupe même si l'agrandissement du magasin de la galerie commerciale du Pontet a été validée en CDAC (commission départementale d'aménagement commercial).

Enfin, de nouveaux habitants pourraient rejoindre l'intra-muros. L'État se sépare d'un bâtiment sur la place des Corps-saints. Cet immeuble devrait abriter à terme une résidence étudiante.

Autre vente, celle d'"Agorastore" : une vente sur internet pour acquérir une chapelle ancienne située rue Bertrand derrière la chambre des métiers. Mise à prix : 269.500 euros pour plus de 100 mètres carrés et près de quatre mètres de hauteur sous plafond. Il y a même une courette d'un peu plus de trois mètres carrés.

Partager sur :