Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Dunkerque : AreclorMittal relance son haut-fourneau numéro 3

-
Par , France Bleu Nord

Ce n’est pas vraiment la reprise, mais c’est quand même une bonne nouvelle pour l’emploi, dans le Dunkerquois. Le géant mondial de l'acier, ArcelorMittal, est en train de relancer un deuxième haut-fourneau. En raison de la crise liée au coronavirus, le HF3 était à l'arrêt, depuis le mois d'avril.

Le HF 3 est en cours de redémarrage chez ArcelorMittal, à Dunkerque
Le HF 3 est en cours de redémarrage chez ArcelorMittal, à Dunkerque © Maxppp - Philippe Turpin

Depuis 4 mois, un seul des trois haut-fourneaux d’Arcelor-Mittal fonctionne, à Dunkerque. Il s'agit du numéro 4, le plus puissant. Il a été sollicité pendant tout le confinement, pour toute l’activité de production d’acier d’emballage, comme les canettes pour boissons, qui est restée dynamique. 

Deux-tiers des capacités

Mais pour l’instant, Arcelor-Mittal ne constate pas encore de reprise, notamment dans le secteur automobile, qui assure la moitié de l’activité des sites dunkerquois (Grande-Synthe et Mardyck). Si le -petit- haut-fourneau n°3 redémarre, ces jours-ci, c’est pour compenser les mises en maintenance de deux autres usines en Europe, en Belgique ( à Gand) et en Pologne. 

L’usine va ainsi tourner aux deux-tiers de sa capacité, avec 1,1 millions de tonnes d'acier produites sur les mois de juillet, août et septembre. Cela permet de faire revenir une partie des 3.100 salariés qui étaient en chômage partiel. En production, l’effectif devrait passer de 50 à plus de 70%. Les syndicats réclament d'ailleurs la fin du chômage partiel, en septembre, pour tous.

HF2 : pas avant 2021

Mais Arcelor-Mittal ne compte pas sur un frémissement de l’activité, tout de suite. L’industriel n’envisager d’ailleurs pas de relancer son troisième haut-fourneau (le numéro 2) avant l’année prochaine. Des incertitudes qui ont des conséquences sur les sous-traitants et aussi sur le port de Dunkerque, où Arcelor est le plus gros client. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess