Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Effondrement des emplois en intérim dans les Pays de la Loire

Les emplois d'intérim en chute libre. Dans les Pays de la Loire aussi, le confinement réduit l'activité des entreprises. En première ligne, les 875 agences d'intérim de la région accusent le coup. Celles spécialisées dans le bâtiment et de l'industrie en tête.

Autour des Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire
Autour des Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire © Radio France - Anne Patinec

A Saint-Nazaire, à cause du confinement, les chantiers de l'Atlantique sont à l'arrêt et Airbus reprend timidement son activité. Or ce sont les principaux employeurs du bassin industriel. Une baisse d'activité qui touche directement les agences d'intérim. 

Les emplois d'intérim "en première ligne" de cette baisse d'activité

"Vu que [le travail d'intérim] est souvent la première variable d'ajustement, on est en première ligne, on est les premiers impactés par le confinement !" constate Frédéric Gameiro, directeur de l'agence d'intérim "Adecco", spécialisée dans les secteurs de l'industrie et du bâtiment à Saint-Nazaire. Il lui reste très peu d'offres d'emplois à proposer. 

Les commandes [d'entreprises] qu'on a se comptent sur les doigts d'une main ! - Frédéric Gameiro, directeur d'une agence d'intérim

Depuis le début du confinement, le changement est drastique. "Sur les quinze derniers jours, on a perdu les trois quart de notre activité !", explique Frédéric Gameiro. "Habituellement, on va faire bosser 450 intérimaires. Là, on en a plutôt 80 qui travaillent." Seuls secteurs qui embauchent encore en intérim pour son agence : le tertiaire dans l'agroalimentaire et la logistique. 

Certaines agences d'intérim mettent leurs propres salariés au chômage partiel

Un comble pour une agence d'intérim, Frédéric Gameiro a été obligé de mettre ses propres employés au chômage partiel. Sur une équipe de neuf personnes, ils ne sont plus que trois désormais à travailler. A distance, puisque l'agence est fermée au public. Les agents de recrutement gardent le contact par téléphone avec les intérimaires en postes, les rares personnes qui postulent, ils gèrent aussi les fiches de paie en ce début de mois... Mais leur activité est en chute libre.

L'activité d'intérim chute de 75% dans la région par rapport à avril 2019 

Ce cas n'est pas isolé précise l'organisation des chefs d'agences d'intérim des Pays de la Loire, Prism'emploi. Selon son président, Patrice Vinet "Le secteur de l'industrie, du BTP, ont été rapidement quasiment à l'arrêt. Les secteurs qui restent à peu près actifs sont l'ago-alimentaire et sa logistique. 

Certaines entreprises qui commencent à être touchées par le Covid-19, stoppent une partie de leur activité aussi. - Patrice Vinet

Jusqu'ici, le nombre d'intérimaires a chuté de 75% environ par rapport à la même période, l'année dernière, estime Patrice Vinet. Soit près de 46 000 salariés intérimaires en équivalent temps plein, en moins. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu