Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : 100% solidaire

Ehpad de Saint-Julien-du-Sault : "Ici, on croit que l'art peut sublimer cette époque anxiogène"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Auxerre

La résidence "Saint Julien" à Saint-Julien-Du-Sault (Yonne) veut proposer des spectacles vivants dans la cour de l'établissement pour rompre l’isolement et la solitude du confinement.

L'ehpad de Saint Julien du Sault
L'ehpad de Saint Julien du Sault - Thai-Binh Phan-Van

C'est une des belles initiatives qui fleurissent un peu partout, et notamment dans les maisons de retraites, depuis le début de ce confinement. L'EHPAD (Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) de Saint-Julien-du-Sault veut proposer des spectacles vivants pour rompre l’isolement des 65 résidents. L'équipe a donc lancé un appel aux artistes professionnels et amateurs du secteur, pour qu’ils se produisent gratuitement dans la cour de l’établissement.

"Mettre les résidents à leur fenêtre comme s’ils étaient à la loge d’un spectacle"

Musiciens, danseurs, sportifs, conteurs, chanteurs, comédiens, ou illusionnistes… tous les profils sont les bienvenus. "L’idée est venue de l'animatrice de notre établissement, Peggy Frattini. Deux salariés ont réalisé un show pour les résidents dans la cour de l’établissement", explique Hugo Vidal-Rosset, le directeur de cet EHPAD.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"L’idée est partie de deux salariés qui ont fait un show dans la cour de l’établissement"

"C’est étonnant parce que cette idée n’était jamais apparue jusqu’à présent, de mettre les résidents à leur fenêtre comme s’ils étaient à la loge d’un spectacle. Cela a très bien marché et on a voulu reproduire cette initiative", poursuit le directeur, qui peut compter sur une bénévole expérimentée pour l'aider. "C'est notre animatrice Peggy qui organise tout, aidée notamment d'une bénévole qui a une longue expérience dans la coordination de spectacles dans des grandes salles de théâtre ou de concert à Paris et en région parisienne", ajoute Hugo Vidal-Rosset.

Florence Mahon de Monaghan
Florence Mahon de Monaghan - @olf-sketches

"L’idée, c’est de stopper un peu les téléviseurs, d’ouvrir sa fenêtre et d’avoir un beau spectacle"

Une manière de rendre le confinement plus supportable. Hugo Vidal-Rosset, le directeur de l’EHPAD, croit dur comme fer aux vertus de l’art pour rendre les choses moins pénibles : "on cherche vraiment, à l’intérieur de règles très strictes dans l’établissement, très protocolisées du point de vue de la sécurité, à trouver tous les interstices qui nous permettent de faire en sorte que les résidents se sentent bien dans leur quotidien et puissent s’ouvrir sur d’autres choses. L’idée, c’est de stopper un peu les téléviseurs, d’ouvrir sa fenêtre et d’avoir un beau spectacle", affirme le directeur de cet établissement

"Stopper un peu les téléviseurs, ouvrir sa fenêtre et avoir un beau spectacle"

Même chose par rapport aux visites des familles, qui débuteront lundi 27 avril. "Là aussi, les visites seront très protocolisées et on a demandé aux familles de nous donner une chanson qui leur rappelle la relation qu’ils ont avec leur parent. Et on la mettra à la fin de la visite. On a vraiment cette conviction que l’art peut, à un moment donné, sublimer cette époque qui est particulièrement anxiogène". 

Plusieurs artistes ont déjà dit « oui ». Si ça vous intéresse, vous pouvez contacter l’établissement par sa page Facebook ou par mail : animation@residencesaintjulien.fr.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess