Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Eiffage s'apprête à racheter l'aéroport de Toulouse-Blagnac

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Dans un communiqué diffusé ce mardi, le groupe français de BTP annonce être entré en négociations exclusives pour racheter les parts de Casil Europe, soit 49,99% de l'aéroport de Toulouse-Blagnac.

L'aéroport de Toulouse-Blagnac
L'aéroport de Toulouse-Blagnac © Maxppp - XAVIER DE FENOYL

Blagnac, France

Le calendrier s'accélère autour de l'aéroport de Toulouse-Blagnac. Le groupe de BTP Eiffage annonce par communiqué ce mardi après-midi "entrer en négociations exclusives pour l’acquisition de l’intégralité de la participation détenue par CASIL Europe au capital de la société Aéroport Toulouse-Blagnac (ATB), soit 49,99 % du capital d’ATB."

Selon le groupe de BTP, "cette opération s’inscrit dans la stratégie d’Eiffage visant à diversifier son portefeuille de concessions, déjà fort de nombreuses participations dans des infrastructures de transport en Europe, ainsi qu’à en allonger la durée."

En cas de rachat, Eiffage promet d'être "un partenaire de long terme d’ATB, aux côtés des autres actionnaires, en privilégiant un développement dans le respect des contraintes et équilibres territoriaux."

Le groupe rappelle cependant que la vente à CASIL Europe des 49,99 % détenus par l’Etat dans ATB, il y a quatre ans, fait l’objet d’un contentieux porté devant le Conseil d’Etat. L'issue de ce contentieux conditionne la conclusion de l'accord entre Eiffage et Casil Europe.